Presse Sortie en salles | Crache coeur

Pour nos partenaires exploitants :
N’hésitez pas à nous contacter pour une revue de presse complète
noemie lacid.org

Revue de presse

« Au naturalisme brut de décoffrage attendu se substitue un geste fluide, élégant, tout en ellipses et en maîtrise. La composition précise des plans, associée à une BO électro obsessionnelle, donne un effet de distance atemporel, accentué par les fringues 90’s et la photo automnale aux accents 70’s. Cela n’enraie en rien l’âpreté des relations et le bouillonnement sentimental à l’œuvre entre les personnages superbement incarnés par de jeunes acteurs (...) Électrisante découverte.  »

Eric Vernay - PREMIÈRE


« Qu’est-ce donc qui différencie Crache cœur, premier long-métrage de Julia Kowalski, du tout- venant des films de « jeunes filles » ? (...) L’originalité du film tiendrait plutôt à la formulation complexe qu’il donne du désir féminin, ne paraissant pas, pour une fois, dans la plénitude de son objet, mais poussant comme une plante grimpante, par torsions et détours, selon les multiples anfractuosités du support auquel il s’attache. »

Mathieu Macheret - LE MONDE


« Crache cœur, dont le seul titre dit déjà beaucoup de la nature sauvage de cette entreprise, révèle une petite sœur d’Adèle Haenel, Liv Henneguier, et une autre, Léa Mesnil, de Béatrice Dalle. Sur un scénario qui se déploie habilement, ce beau film parle avec pertinence du mal-être de l’adolescence et comble son versant romantique d’autant de ronces que de roses. »

Pierre Vavasseur - LE PARISIEN


« Cette chronique sur l’éveil à l’amour et à la sexualité est le premier film de Julia Kowalski. Avec ses scènes de sexe tout sauf glamour et ses soirées DJ au ralenti sur une BO très travaillée, il ne serait pas hyper original s’il ne contenait un joker : le sujet du film n’est pas Rose, mais justement son statut de métronome. »

Guillaume Tion - LIBÉRATION


« Le premier film de la réalisatrice est un concentré d’émotions et un petit bijou formel, de sa palette ultra-léchée à sa superbe bande-son. »

Sophie Yavari - CULTUROPOING


« Liv Henneguier qui interprète Rose est une actrice remarquable dont on entendra sans doute parler dans les années à venir. Entre la femme fatale et l’enfant effrontée, l’actrice au visage rond arrive parfaitement à incarner la complexité des sentiments de l’adolescente qu’elle incarne. Yoann Zimmer est lui aussi très convaincant dans le rôle de Roman, un lycéen à fleur de peau que convoite Rose. »

Andry Rakotonirina - UNIFICATION


« En partie autobiographique, ce premier long-métrage de Julia Kowalski livre un portrait réussi et sensible d’une adolescente sur le fil, toujours au bord de la crise. Et révèle dans ce rôle la jeune Liv Henneguier. Un film d’amour rentré, de feu sous la neige et de vodka à volonté !  »

David Fontaine - LE CANARD ENCHAîNÉ


« Ce premier film français, en salles depuis le 17 février, est si réussi qu’il méritait bien une séance de rattrapage. Crache cœur n’est pas, en effet, un premiers film français de plus. (...) la manière est celle d’une cinéaste qui s’ingénie à donner au récit au tour sans cesse intattendu, en le faisant progresser non par des artifices dramatiques mais grâce à tout ce que le cinéma met à sa disposition : rythmes, cadrages, lumières, jeu avec le spectateur intelligent qui a des tripes et un cerveau.  »

Pascal Mérigeau - NOUVEL OBS


RADIO / TÉLÉVISION



FRANCE MUSIQUE | LA CHRONIQUE CINÉ
Par Xavier Leherpeur
Réécouter l’émission

RADIO ALIGRE | VIVE LE CINÉMA
Réécouter l’émission

FRANCE INTER | ON AURA TOUT VU
Par Christine Masson et Laurent Delmas
Diffusion samedi 20 février de 10h10 à 11h
...

CINE +
Interview de Julia Kowalski par Franck Vallière


Revues de presse

« En proposant un modèle solidaire fondé sur l’idée de rencontre, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion révèle aujourd’hui nombre de jeunes cinéastes. »

Thierry Méranger, les Cahiers du Cinéma

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr