L’amour à 20 ans à la Cinémathèque de Toulouse // du 20 au 28 novembre 2012

« L’Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion a 20 ans.

Il y a 20 ans, en 1992, l’ACID naît suite au manifeste RESISTER signé par 180 cinéastes. Des cinéastes souhaitent rompre l’isolement de tous les acteurs de la chaîne cinématographie en inventant un outil de diffusion qui ferait le lien entre cinéastes, distributeurs, salles, publics. Ils soutiennent les films d’autres cinéastes, convainquent des distributeurs et des exploitants de s’intéresser à ces films. Ils inventent de nouvelles manières de faire : pré visionnements en régions pour les programmateurs, accompagnement des films par les cinéastes, rédaction de textes… Ils proposent au CNC des mécanismes plus adéquats d’aides à la distribution et à l’exploitation des films indépendants.

Dès 1993, l’ACID décide d’être également présente au Festival de Cannes avec une programmation parallèle d’œuvres indépendantes, souvent sans distributeur, choisies toujours selon la même règle : le coup de cœur.

Ce sont ainsi 450 films qui, en 20 ans, ont été soutenus et présentés aux quatre coins de la France et du monde par des cinéastes, près de 200 œuvres montrées à Cannes, et autant d’auteurs découverts.
20 ans également de textes politiques, de propositions, de sonnettes d’alarme aussi.
20 ans de solidarité, d’un lieu vivant où se rencontrent autour des films les cinéastes de toutes les générations et horizons.

20 ans, ça se fête. D’autant que les films soutenus par l’ACID, vus dans leur ensemble, ouvrent le champ à un autre cinéma possible. Un cinéma au pluriel – des cinéastes possibles – tant chaque film est singulier, résultat d’une exigence à faire connaître, à diffuser, davantage que d’une logique de production. Ces 450 films sont autant de matériaux participant à la construction d’une idée du cinéma. Rassemblés autour d’une thématique commune, ils montrent la diversité qui fait la richesse de l’idée de cinéma animée par l’ACID. C’est cette richesse que nous avons souhaité saluer. Parce que l’ACID a vingt ans cette année, et parce qu’on aime à vingt ans, nous vous proposons une programmation de films sur l’amour et la jeunesse. »

Texte de présentation du catalogue de Novembre de la Cinémathèque de Toulouse


Pour célébrer les 20 ans de l’ACID, la Cinématheque de Toulouse programme du 20 au 28 novembre, 15 films soutenus par l’association.

Soirée d’ouverture du cycle le mardi 20 novembre avec La Petite Amie d’Antonio de Manuel Poirier et Amour d’enfance d’Yves Caumon, en présence des cinéastes.


Toutes les informations sur : www.lacinemathequedetoulouse.com

Les films du cycle L’amour à 20 ans

Amour d’enfance d’Yves Caumon, en sa présence
Calino Maneige de Jean-Patrick Lebel
Dix-Sept ans de Didier Nion
Du soleil pour les gueux d’Alain Guiraudie
Fin d’été d’Arnaud et Jean-Pierre Larrieu
Fleurs du mal de David Dusa
L’Adolescent de Pierre Léon
L’Amour à la mer de Guy Gilles
L’Esquive d’Abdellatif Kechiche
El PuestoLa Petite Amie d’Antonio de Manuel Poirier, en sa présence
La Vie de Jésus de Bruno Dumont
Le Pont des Arts d’Eugène Green
Le Sentiment de la chair de Roberto Garzelli
Mods (...)

Présentation

QUI SOMMES-NOUS ?
L’ACID est une association de cinéastes engagés depuis 1992 pour l’accès de tous à la pluralité des formes d’écriture. Par son soutien à la diffusion du cinéma indépendant, elle participe toute l’année à la rencontre entre des films, leurs auteurs et les publics. La chaîne de solidarité qu’elle construit depuis 25 ans vient renforcer son idée fondatrice : le soutien par des cinéastes de films d’autres cinéastes, en France et à l’international.

COMMENT ?
Chaque année, l’ACID accompagne entre 20 et 30 longs métrages, fictions et documentaires, et travaille à leur diffusion avec :

les salles de cinéma
L’ACID a pour objectif d’accroître l’exposition des films dans la durée, afin de favoriser l’accès de tous aux œuvres. En étroite collaboration avec les distributeurs, elle promeut les films soutenus et les programme dans son réseau de 350 salles indépendantes partenaires. Dans un souci de formation et de diversification des publics, l’ACID initie chaque année près de 400 rencontres, masterclass ou ciné-concerts.

les festivals et les universités en France et à l’international
L’ACID propose les films soutenus aux programmateurs d’une centaine de festivals dans plus de 40 pays et à de nombreux partenaires universitaires et culturels. Ces échanges internationaux permettent le repérage et l’accès à des films souvent sans distributeur ni vendeur ainsi que le déplacement des cinéastes pour une centaine de rencontres annuelles.

les publics
L’ACID anime un réseau national de spectateurs relais et se fait le partenaire régulier de rectorats, lycées, universités ou associations pour l’organisation de projections scolaires, d’ateliers en centre de vacances ou en milieu carcéral. Elle édite des documents pédagogiques pour chacun des films soutenus.

L’ENGAGEMENT
L’association est un lieu de partage collectif, de réflexion et de solidarité où se rencontrent des cinéastes de tous âges et de tous horizons. Luttant depuis sa création pour réduire les inégalités d’exposition des films, l’ACID émet tout au long de l’année des propositions pour améliorer la diffusion des œuvres. Elle siège entre autres au Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma (BLOC) et dans les commissions de classement des salles Art & Essai.

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr