Madame B, histoire d’une Nord-Coreenne

Un film de Jero Yun

Programmation ACID
Cannes 2016

France, Corée du Sud - 2016 - 1h11 min -

Sortie : 22 février 2017

Sélections et prix :
* Festival International de Moscou - Meilleur Documentaire
* Festival de Zurich- Meilleur Documentaire
* Festival de Jeonju, Corée
* Les Rendez-vous de l'Histoire, Blois
* Les rencontres du cinéma documentaire, Montreuil
* Doc Corsica, Ajaccio
* Les escales documentaires, La Rochelle
* Entrevues Belfort
* RIDM, Montréal


Scénario : Jero Yun
Image : Jero Yun, Tawan Arun
Son : Jero Yun, Tawan Arun
Montage : Nadia Ben Rachid, Pauline Casalis, Sophie Pouleau, Jean-Marie Lengellé
Musique : Mathieu Regnault

Madame B, nord-coréenne, a été vendue de force à un paysan chinois par ses passeurs en essayant d’atteindre la Chine. Pour y gagner sa vie et aider les siens restés en Corée du Nord, elle devient trafiquante. Elle réussit à faire passer sa famille en Corée du Sud et se lance à son tour avec un groupe de clandestins pour enfin vivre auprès de ses enfants. Au terme d’un périlleux voyage, Madame B est accueillie par les services de renseignement sud-coréens.


Texte de soutien de l'ACID :

Madame B, Histoire d’une Nord-Coréenne nous happe d’entrée dans un tourbillon, celui de la fuite, du danger, des corps que l’on ne voit pas, des paysages qu’il ne faut pas reconnaître. Lorsque nous reprenons pied, c’est pour nous retrouver échoués sur les terres d’une famille de petits paysans pauvres, avec Madame B et son mari, un Chinois qui l’a achetée.

A l’image de ce début déboussolant, le film ne cessera de mettre à mal nos certitudes, de nous amener là où l’on ne s’y attend pas. C’est dans ce maelström géopolitique entre la Corée du Nord, la Chine et la Corée du Sud, fantasme absolu des frontières infranchissables, de la paranoïa ultime, qu’il nous installe pour nous parler de liens humains, de liberté, d’amour. Que Madame B soit avec sa famille chinoise ou nord-coréenne, les scènes évoquent le même havre d’union, de souci de l’autre.

La beauté du film réside dans cette dialectique construite subtilement, à l’image de son héroïne, entre épopées migratoires et douceur domestique, peuplée d’êtres délicats pour qui la survie passe par la considération de l’autre. Il trace le portrait de cette puissante ouvrière qui dans sa fuite tisse sa toile affective et œuvre pour l’affranchissement de ceux qu’elle aime.



Marie-Pierre Brêtas et Nathan Nicholovitch, cinéastes

Les Films


Distribution

NEW STORY
www.new-story.eu


Production

ZORBA PRODUCTION(France)
Guillaume de La Boulaye

SU:M(Corée du Sud)
Jae Keun Cha


Revue de presse
Madame B., histoire d’une Nord-Coréenne


Consulter la revue de presse :
Mai 2016
Février 2017

FA - MADAME B



A télécharger


Dépliant ACID



© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr