La Vierge, les Coptes et moi

Un film de Namir Abdel Messeeh

Programmation ACID
Cannes 2012

France, Qatar, Egypte - 2012 - 1h25 min -

Sortie : 29 août 2012

Sélections et prix :
* Festival de Berlin 2012 // Section Panorama
* Festival du Film de la Rochelle 2012
* Festival de Belfort EntreVues // Lauréat Films en Cours 2011

Scénario : Namir Abdel Messeeh, Nathalie Najem, Anne Paschetta
Image : Nicolas Duchêne
Son : Julien Sicart
Montage : Sébastien De Sainte Croix
Musique : Vincent Ségal

Film-annonce :

Namir part en Egypte, son pays d'origine, faire un film sur les apparitions miraculeuses de la Vierge au sein de la communauté copte chrétienne. Très vite l'enquête lui sert de prétexte pour revoir sa famille, à la campagne ; et pour impliquer tout le village dans une rocambolesque mise en scène… Entre documentaire et autofiction, une formidable comédie sur les racines, les croyances… et le cinéma.

Namir is a French filmmaker of Egyptian origin. One day he watches a videotape of the Virgin Mary’s apparition in Egypt with his mother who, like millions of other Copts, sees the Virgin on the screen while he sees nothing. Skeptical, Namir travels back to Egypt, to make a film about the bizarre occurrence of these apparitions.


PAROLES DE CINÉASTES

La Vierge, les Coptes et moi ou les tribulations d’un cinéaste en Égypte à la recherche de son film et des apparitions de la Vierge Marie. Tour à tour documentaire, reportage, making of pour devenir pure fiction, le film s’amuse librement de tous les genres cinématographiques. Il réussit avec humour et autodérision à aborder des questions aussi délicates et intimes
que le sentiment religieux et la foi.
Le cinéaste s’invente un personnage de beautiful looser et voyage sans feuille de route dans le pays de ses origines. Guidé par l’idée fixe, quasi obsessionnelle de faire un film sur les chrétiens d’Égypte, il se frotte aux réticences de ses proches et surtout à celles de son producteur...
Seul contre tous, le cinéaste ne lâche rien et ose tout. Flanqué d’une truculente mère copte qui vole à son secours, il se met en tête de convaincre tout un village de l’aider à mettre en scène une apparition de la Vierge.
Improbable et réjouissant, le film interroge, l’air de rien, le sacré, le pouvoir de l’image et de la représentation. Ode à la magie du cinéma, il nous renvoie à notre propre imaginaire et à notre besoin d’émerveillement... Le cinéma étant bel et bien une histoire de miracle et de moments de grâce.
Que ce soit vrai ou faux, qu’importe, puisque l’important c’est d’y croire.

Delphine DELOGET et Armel HOSTIOU, cinéastes

Les Films


Distribution

Sophie Dulac Distribution
30 avenue Marceau
75008 Paris
Tél : 01 44 43 46 00
olivier-depecker orange.fr
www.sddistribution.fr


Production

Oweda Films
petitnamir gmail.com


En VoD sur UniversCiné

Voir le film

Interview Namir Abdel Messeeh - C’est quoi un copte ? C’est quoi un « vrai film » ?

Lire l’article de Universciné

Revue de presse - La Vierge, les Coptes et moi

Consulter la revue de presse

Soutien - La Vierge, les Coptes et moi

Ce film bénéficie du soutien de :

Logo CCAS



A télécharger


Document ACID CCAS



© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr