« Films de femmes » au Méliès de Villeneuve d’Ascq // Le 18 mars 2012

Programmation Spéciale « films de femme »

Dimanche 18 Mars 2012

20 ans…
Plus de 450 films soutenus, près de 200 œuvres montrées à Cannes et autant de jeunes auteurs découverts.
20 ans également de textes politiques, de propositions, de sonnettes d’alarme aussi.
20 ans d’une belle idée de solidarité entre cinéastes, d’un lieu vivant où se rencontrent autour des films les réalisateurs de toutes les générations et horizons.

C’est une partie de cela que l’ACID vous invite à fêter le 18 mars au Méliès.
Lila Lili et Elle est nôtres, deux films de femmes pour faire écho à la journée du 8 mars. Des œuvres d’une rare justesse qui interrogent la façon dont nous menons nos vies, à travers les portraits sensibles de deux femmes aux trajectoires singulières. « Le film de Marie Vermillard (Lila Lili) est avant tout un enchantement (...) tout y est effleuré, caressé, suggéré ; soutenue par une actrice remarquable et par une caméra d’une étonnante receptivité. » (A.Raoust) Dans Elle est des nôtres « Siegrid Alnoy croit en la beauté et à la vérité de certaines rencontres. Par son talent, elle nous guide dans le rude parcours initiatique de Christine (Sasha Andrès), en privilégiant toujours la beauté et la grâce. » (M.Aziza)

A l’issue de la projection, Marie Vermillard sera présente pour parler de son film en toute convivialité autour d’un verre !

Les projections

  • Lila Lili de Marie Vermillard – 17h30

L’histoire se passe de nos jours. Avec des gens comme tout le monde. Des gens qui font ce qu’ils ont à faire. Dans le film il y a des histoires d’amour. A cause de Nadège, qui aime comme elle respire, de Claude qui trouve l’amour compliqué, de Simon qui change la donne. Mais il n’y a pas que l’amour dans la vie. Il y a aussi ceux qui aimeraient comprendre. Qui aimeraient comprendre pourquoi tout ce qui tombe du ciel est béni, pourquoi il y a plus d’hommes qui ont peur des femmes que de pêcheurs à la ligne. Il y en a d’autres qui croient. Qui croient au miracle, que Francis Cabrel peut faire quelque chose pour eux, qu’on ne peut pas aimer tout le monde, que trois buts ça se remonte, qu’on a jamais intérêt à passer pour celui qui ne baise pas. Et il y a ceux qui se demandent si ça vaut le coup de préserver l’espèce, si l’aiguille va trouver la veine. Et puis il y a Micheline, surtout Micheline, par qui toute l’histoire arrive, qui ne perd rien du spectacle, qui voit les coulisses et les détails. Micheline qui attend un bébé...

  • Elle est des nôtres de Sigrid Alnoy – 20h30

Christine Blanc veut se faire adopter par « la communauté humaine ». Tout à coup, elle partage les valeurs de cette communauté : celle du crime. Stupeur... Les bras s’ouvrent, les verres trinquent : « Elle est des nôtres... ».

Présentation

QUI SOMMES-NOUS ?
L’ACID est une association de cinéastes engagés depuis 1992 pour l’accès de tous à la pluralité des formes d’écriture. Par son soutien à la diffusion du cinéma indépendant, elle participe toute l’année à la rencontre entre des films, leurs auteurs et les publics. La chaîne de solidarité qu’elle construit depuis 25 ans vient renforcer son idée fondatrice : le soutien par des cinéastes de films d’autres cinéastes, en France et à l’international.

COMMENT ?
Chaque année, l’ACID accompagne entre 20 et 30 longs métrages, fictions et documentaires, et travaille à leur diffusion avec :

les salles de cinéma
L’ACID a pour objectif d’accroître l’exposition des films dans la durée, afin de favoriser l’accès de tous aux œuvres. En étroite collaboration avec les distributeurs, elle promeut les films soutenus et les programme dans son réseau de 350 salles indépendantes partenaires. Dans un souci de formation et de diversification des publics, l’ACID initie chaque année près de 400 rencontres, masterclass ou ciné-concerts.

les festivals et les universités en France et à l’international
L’ACID propose les films soutenus aux programmateurs d’une centaine de festivals dans plus de 40 pays et à de nombreux partenaires universitaires et culturels. Ces échanges internationaux permettent le repérage et l’accès à des films souvent sans distributeur ni vendeur ainsi que le déplacement des cinéastes pour une centaine de rencontres annuelles.

les publics
L’ACID anime un réseau national de spectateurs relais et se fait le partenaire régulier de rectorats, lycées, universités ou associations pour l’organisation de projections scolaires, d’ateliers en centre de vacances ou en milieu carcéral. Elle édite des documents pédagogiques pour chacun des films soutenus.

L’ENGAGEMENT
L’association est un lieu de partage collectif, de réflexion et de solidarité où se rencontrent des cinéastes de tous âges et de tous horizons. Luttant depuis sa création pour réduire les inégalités d’exposition des films, l’ACID émet tout au long de l’année des propositions pour améliorer la diffusion des œuvres. Elle siège entre autres au Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma (BLOC) et dans les commissions de classement des salles Art & Essai.

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr