Pauline s'arrache

Un film de Emilie Brisavoine

Pauline s'arrache

Un film de Emilie Brisavoine

France - 2015 - 88 min

Ça commence comme un conte de fées : il y a une reine, un roi et leurs beaux enfants, Pauline, Anaïs et Guillaume.

Mais c’est plus compliqué que ça en fait...

Sorti le 23 décembre 2015

À propos de Pauline s'arrache

Pauline s'arrache est un documentaire qui nous met au cœur de la vie mouvementée de Pauline, 15 ans, filmée aujourd'hui par sa demi-sœur, Emilie Brisavoine. Pauline, la benjamine, est la seule de ses frère et sœur qui est restée vivre chez leurs parents atypiques : la mère, ancienne reine de la nuit tombée amoureuse d'un jeune homme travesti, son père. La cohabitation entre Pauline et sa famille est explosive. En contrepoint, viennent les images de son enfance, archives familiales souvent cruelles, parfois tendres, toujours inattendues.


Dans les films de famille, Pauline est au bord du cadre, derrière ce père exhibitionniste et cette mère fantasque. La caméra d'Emilie Brisavoine la met enfin au centre, dans la lumière : car la Pauline d'aujourd'hui est belle, obstinée, drôle, énervante, aux sourires ravageurs, amoureuse dingue d'un petit musicien. Et elle veut comprendre qui elle est et qui sont ses parents.


Pauline s'arrache est un film-tourbillon, où les lignes se déplacent sans cesse. Sa force incroyable est de ne jamais laisser le spectateur au repos : qui est qui, est-ce des engueulades pour rire ou blesser ? De la fête joyeuse ou de la fête cruelle ? Et les enfants là-dedans? Et Pauline ? Dans sa vie, rien n'est simple, ni le genre de ses parents, ni l'amour qu'ils lui portent, ni les souvenirs d'enfance qui sont à la fois magiques et tragiques.

Régis Sauder

 - 

Cinéaste


Marianne Tardieu

 - 

Cinéaste


Paroles de cinéastes

À propos de Pauline s'arrache

PUNK : Pauline étouffe, veut sortir du cadre, cherche sa place à elle… Pauline parle vite, fort, bouge, agace. La caméra capte une image sans lumière ajoutée, crue et brute, un son direct sans profondeur ni focus. Il en résulte un film qui se joue des codes cinématographiques classiques, une image de sale gosse…   

DRUNK : La tête tourne et nous tourne : une caméra agitée se permet la bascule du cadre à 90° le temps d'une scène… Émilie interroge ses archives familiales, remonte le temps en VHS, DV... Pauline en famille au temps de la dînette comme pour de vrai. Pauline au Pays des merveilles c'est bien fini…   

LOVE : L'émotion entre dans le champ. La caméra se pose, chacun s'écoute, au fil des séquences Meaud et Frédéric livrent à Pauline et à Émilie, la fouine filmeuse, leur propre difficulté à s'affranchir des mœurs au moment de leur jeunesse. Cette forme libre de cinéma nous gratte, nous interroge, nous rafraîchie aussi. Un témoignage fort de notre époque, à voir en famille !

Christiane Sablayrolles

 - 

Coordonatrice


Ecrans 47 Sainte-Livrade-sur-Lot
Paroles de programmateurs
Vidéo

Pauline s'arrache en DVD

Sortie le 3 mai 2016

Contenu du DVD :

  • Film
  • Entretien avec Émilie Brisavoine par Philippe Piazzo
  • 3 mois après la sortie du film au cinéma : entretiens avec Pauline et ses parents
  • Scènes coupées

Éditeur DVD : Jour2fete

DVD

Recherche