Les œuvres, par leur richesse et leur multiplicité de points de vue, permettent d'interroger le monde, la société, l'art. La rencontre après la projection permet de prolonger ces questionnements, et de le faire, cinéastes, programmateurs et spectateurs, tous ensemble au même endroit et au même moment.


En salles, les rencontres sont par ailleurs toujours plus nécessaires pour faire exister dans la durée les films bénéficiant de peu de frais de promotion et mobiliser les publics divers. Sur les documentaires par exemple, les rencontres représentent environs 65% des entrées totales.

Par ailleurs, au vu du développement des pratiques de visionnage hors salles, le cinéma de proximité se doit d'être un lieu de parole, de rencontres mais aussi parfois de création, de résidence, d'ateliers…


En 2016, l'ACID a initié en salles et festivals 372 rencontres avec 45 cinéastes, 36 comédiens, 8 compositeurs de musique de film, 28 producteurs, 16 distributeurs, et 20 techniciens artistiques.


Ce faisant, l'association permet aux publics d'avoir accès à tous les maillons de la chaîne du cinéma et de se former aux différentes étapes de la vie d'un film. 

Publié le lundi 18 septembre 2017
Mis à jour le jeudi 05 octobre 2017

Recherche