Prochaines (re)sorties

Kongo

Un film de Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav
  • En salle le 22 juin 2020
Film

Si c'était de l'amour

Un film de Patric Chiha
  • En salle le 22 juin 2020
Film

Mickey and the Bear

Un film de Annabelle Attanasio
  • En salle le 22 juin 2020
Film

Eva en août

Un film de Jonás Trueba
  • En salle le 05 août 2020
Film

143, Rue du Désert

Un film de Hassen Ferhani
  • En salle le 16 décembre 2020
Film

Take me somewhere nice

Un film de Ena Sendijarević
  • En salle le
    Notice: Undefined index: date_sortie_array in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 36

    Notice: Undefined index: date_sortie_array in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 37

    Notice: Undefined index: date_sortie_array in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 38
Film
Paroles de cinéastes

À propos de Si c'était de l'amour

de Jules Zingg

Si c'était de l'amour est un film dont il est difficile de cerner la forme. Si on peut croire assister dans un premier temps à un making-of sur la création d'un spectacle chorégraphique (Crowd, de Gisèle Vienne), le film se déplace peu à peu vers un portrait plus intime de ses interprètes.

À propos du film : Si c'était de l'amour

lire
Paroles de cinéastes

À PROPOS DE KONGO

de Diego Governatori et Clément Schneider

Avec un réel brio, les réalisateurs parviennent, scène après scène, à laisser l'invisible imprimer sa marque sur l'image, engageant derrière eux notre propre croyance, qui est aussi celle que nous avons dans un certain pouvoir magique du cinéma.

À propos du film : Kongo

lire
Paroles de cinéastes

À PROPOS DES HOMMES

de Christian Sonderegger et Idir Serghine

Derrière la vitre de sécurité, la silhouette agitée d'un détenu tournant en rond. La scène dure, hypnotique. La caméra insiste. Les traits du jeune homme nous deviennent familiers. Sa rage fait place à la détresse. Sous nos yeux, il s'humanise. En un plan, les cinéastes plantent le décor et exposent sans équivoque leur ambition : déceler l'humanité en milieu carcéral.

À propos du film : Des Hommes

lire
Paroles de Cinéastes

De l'amour à distance

Par Cinéastes et équipe de l'ACID
Édito
Article

" Et le cinéma, je sais bien pourquoi je l’ai adopté... Pour qu’il m’apprenne à toucher inlassablement du regard à quelle distance de moi commence l’autre. "

Serge Daney

Ils font l'ACID

Nos partenaires

Recherche