Güldem Durmaz

Cinéaste

Née en 1971, Güldem Durmaz vit et travaille entre Bruxelles, Istanbul, et Paris.

Sa pratique inclut, et parfois mixe, réalisation de films, installations vidéo et performances live.
Ses courts-métrage de fiction, comme Şoför/Chauffeur (2001) et Koro (2002), ont été sélectionnés et primés dans de nombreux festivals internationaux et diffusés sur plusieurs chaines.
En 2004, elle co-réalise, avec Bénédicte Liénard et Valérie Vanhoutvinck, le documentaire Pour vivre, j'ai laissé tourné dans un centre de réfugiés à Bruxelles.
En 2011 elle réalise Ben/O, un documentaire expérimental en split-screenconsacré à l'artiste et militante transsexuelle kurde Esmeray, présenté aux Halles de Schaerbeek, puis à la Gaîté Lyrique à Paris, aux Subsistances à Lyon, ou encore au MuCEm à Marseille.
En 2016, elle réalise Ensemble ! Pour le musée scientifique du Pass en Belgique,
Ce film est projeté sur 5 écrans pendant 5 ans et a reçu la mention spéciale de la Scam-Prix Institutionnel 2017.
Elle vient de terminer Kazarken - En creusant, son premier long métrage.
Depuis sa sélection au festival de Turin, le film circule dans plusieurs festivals internationaux et sort en salle à Bruxelles, au cinéma l'Aventure, en janvier 2018 et est également visible sur la plateforme MUBI.

Son travail explore les liens entre la mémoire, le langage et l’identité culturelle ou transculturelle qu'elle expérimente avec des acteurs et des non-acteurs, des langues secrètes ou inventées, des espaces et des situations réels ou rêvés.

Biographie

2001 : SOFÖR / CHAUFFEUR
2002 : KORO
2004 : POUR VIVRE, J'AI LAISSÉ (co-réalisation)
2011 : BEN/O (moi/lui)
2016 : ENSEMBLE !
2016 : KAZARKEN (EN CREUSANT)

Filmographie

Recherche