Dessine-toi

Un film de Gilles Porte

Dessine-toi

Un film de Gilles Porte

France - 2010 - 70 min

Le crissement d'un feutre noir sur une vitre fait écho à des enfants du monde entier qui s'appliquent à faire leur autoportrait. A l'instar du dispositif mis en oeuvre par Georges Clouzot dans le Mystère Picasso, Gilles Porte filme des enfants qui ne savent ni lire ni écrire en train de se dessiner "{de l'autre côté}" de la vitre. Élans de créativité, réflexion, panne d'inspiration, larmes, rires, Dessine-toi... donne à partager la grâce de "l'enfance".

Sorti le 26 janvier 2011

À propos de Dessine-toi

Dessine-toi est une œuvre élégiaque qui sait rendre limpide, musical presque, un sujet ardu : la représentation de soi. Il ne faut pas se fier aux apparences. Il ne s'agit pas d'un film pour enfants. Il s'agit bien d'un film. D'un vrai film qui peut être vu par tout le monde. Or, se rendre intelligible pour tous n'est-ce pas le signe, tout à la fois, de la maturité et de la sagesse d'un artiste en pleine possession de ses moyens. Dessine-toi abolit les frontières, désormais floues, de l'art contemporain et du cinéma. Son film ne raconte rien, et surtout pas l'histoire du dispositif des Autoportraits qu'il nous a montrés sur Arte et dans son livre paru aux éditions du Seuil. C'est une méditation sur l'identité, sur l'enfance qui se représente elle-même, cette enfance planétaire à qui Gilles Porte a demandé de s'objectiver, de se regarder elle-même à larges coups de feutres. Se représenter, c'est, soi-même, se mettre au monde. Chaque enfant qui se crayonne nous donne son pedigree intime, et par-là même, acquiert sa légitimité terrestre en prenant, dans la société humaine, la place qu'il vient, sous nos yeux, de s'inventer. Et Gilles Porte capte cette mise au monde avec une grâce, une urgence, une ferveur, mais aussi une foi inébranlable dans la perfectibilité de l'âme humaine, qui forcent le respect. Gilles Porte aurait pu expliciter sa démarche, l'intellectualiser, la théoriser. Mais Gilles Porte est un artiste. Et un artiste n'est ni sociologue ni un philosophe. Un artiste regarde le monde, il ne l'explique pas…

François Zabaleta

 - 

Cinéaste


Paroles de cinéastes

À propos de Dessine-toi

Gilles Porte nous invite à un beau voyage en enfance à travers cultures, ethnies et continents. Voyage au long cours, sans paroles, musical, poétique, drôle et touchant, comme pour mieux laisser parler les regards et les mains de ces petits « d'hommes ». De la photo à l'image cinéma Dessine toi prends le temps de faire sienne, humblement, la belle expression de Bernanos « Quand les sages sont au bout de leur sagesse, il convient d'écouter les enfants  ». 

Ecoutons les et regardons les !

Eugène Andréanszky 


Les enfants de Cinéma Paris
Paroles de programmateurs
À voir en VOD
soutien

Recherche