Je suis vivante et je vous aime

Un film de Roger Kahane

Je suis vivante et je vous aime

Un film de Roger Kahane

France - 1998 - 95 min

Mars 1944. Un cheminot vérifie un à un les essieux d'un train de déportés. Un papier tombe d'un wagon plombé. Le message porte une adresse au dos ces simples mots hâtivement tracés, Je suis vivante et je vous aime. Sarah. Julien ne le sait pas mais son destin est scellé. Au fil des jours, une étrange histoire d'amour va se développer et le lier à jamais à cette Sarah qu'il n'a jamais vue. A l'adresse indiquée, les vieux parents ont disparu eux aussi, mais le fils de Sarah, un gamin de quatre ans, a échappé à la rafle. Julien va se lancer avec l'enfant dans une longue cavale qui le conduira jusqu'à la fin de la guerre. Jusqu'à Sarah.

Avec :
Catherine Aymerie , Alain Cauchi , Jérôme Deschamps , Yvette Merlin et Agnès Soral

Sorti le 30 décembre 1998

À propos de Je suis vivante et je vous aime

Comme toujours, il y a ceux qui font semblant de ne pas savoir et ceux qui ne savent pas mais dont la probité les amène à agir donc s'engager. A la différence des promesses qui n'obligent que ceux qui les écoutent, il y a des engagements d'autant plus forts qu'ils n'ont jamais été prononcés. Un message tombé d'un wagon plombé entraîne un brave gars des chemins de fer dans la tourmente des événements historiques. Par le biais de son interprète Jérôme Deschamps, mélange merveilleux de naïveté, de candeur et de droiture avec un soupçon de poltronnerie, Roger Kahane trouve le ton picaresque, où balancent le grotesque et l'émotion, d'autant plus impressionnant qu'il témoigne d'une prise de conscience qui nous renvoie, à travers une réalité historique, à notre quotidien de citoyen. Sans cesse en voyant Julien se débattre avec les réponses à des questions qu'il ne s'est pas posées, je retrouve les interrogations auxquelles nous sommes confrontées aujourd'hui.

Luc Beraud

 - 

Cinéaste


Paroles de cinéastes

Recherche