Mafrouza - La Main du Papillon - 4

Un film de Emmanuelle Demoris

Mafrouza - La Main du Papillon - 4

Un film de Emmanuelle Demoris

France - 2010 - 142 min

MAFROUZA est un film en 5 parties, dont chacune peut être vue de manière autonome, il a été réalisé par Emmanuelle Demoris au fil de deux années passées à Mafrouza, bidonville d'Alexandrie construit sur le site d'une nécropole gréco-romaine. 

Deux événements se préparent en ce début d'hiver à Mafrouza. La naissance du petit garçon d'Adel et Ghada, avec son cortège d'attente, de tensions, de joie et de fête. Et les fiançailles de la jeune lutteuse, Gihad. Au fond des maisons, entre intime et sacré, entre chuchotements, cris et rituels, les destinées des individus se dessinent. Face à l'agitation collective des familles, tour à tour avec et contre elle, chacun trouve en actes comment exister et construire sa place dans le monde qui l'entoure. En actes mais aussi par la parole, qui vient convoquer l'imaginaire pour penser la réalité, la rendre vivable et parler ces zones obscures de la mise au monde où se nouent la vie, la mort et la différenciation sexuelle.

Avec :
Adel Abu Adel Abu Farrag Ragheb el-Bassoussi , Ghada Mahmoud Ali Omran , Gihad Anouar Amin , Hassan Gaber Ibrahim , Hassan Stohi , Mahmoud Ahmed , Mohamed Anouar Amin , Mohamed Khattab et Om Bassiouni

Sorti le 15 juin 2011

Sortie non communiquée

À propos de Mafrouza, le cycle

Mafrouza, le choc filmique d'Emmanuelle Demoris n'est rien moins qu'un film-monde dont les thèmes et les espaces, loin d'être des îlots découpés selon un regard préconçu, livre le continuum d'une expérience autant de cinéma que d'humanité lumineuse, celle des gens de Mafrouza, dont l'art de l'oralité et la précarité flamboyante font raison à Pasolini qui savait que les bidonvilles recèlent les héros de la tradition. Huit heures, découpées en cinq parties chronologiques mais construites comme des unités indépendantes : film d'immersion et de partage, où nous embarquons pour un voyage au long cours, de ces voyages qu'on veut prolonger tant on y expérimente intimement le renversement du connu et de l'inconnu en étrangeté familière. Film opératique où se concertent paroles, scènes de la vie ordinaire et chants improvisés par lesquels Hassan, coryphée bouleversant, scande et commente le quotidien de la dizaine des personnages qui nous ouvrent leur porte et leur cœur. Laissons nous embrasser par ce fleuve vivant, laissons nous embraser par les ombres et les lumières de Mafrouza.

Cati Couteau

 - 

Cinéaste


Paroles de cinéastes
À voir en VOD

Recherche

Gestion des cookies

En poursuivant sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies, qui servent à vous proposer une meilleure expérience de navigation (vidéos, photos, cartes interactives).

Tout refuser