Qui Vive

Un film de Marianne Tardieu

Qui Vive

Un film de Marianne Tardieu

France - 2014 - 83 min

Retourné vivre chez ses parents, Chérif, la trentaine, peine à décrocher le concours d’infirmier. En attendant, il travaille comme vigile. Il réussit malgré tout les écrits de son concours et rencontre une fille qui lui plaît, Jenny... Mais au centre commercial où il travaille, il perd pied face à une bande d’adolescents désœuvrés qui le harcèlent. Pour se débarrasser d’eux, il accepte de rencarder un pote sur les livraisons du magasin.

En l’espace d’une nuit, la vie de Chérif bascule...

Avec :
Reda Kateb , Adèle Exarchopoulos , Rashid Debbouze , Moussa Mansaly , Serge Renko , Hassan N’dibona et Mohamed Mouloudi

Sorti le 12 novembre 2014

À propos de Qui Vive

Qui Vive surprend, interpelle, déconcerte… Il nous emmène sur des chemins inattendus, vers l'inconnu qui renouvelle le regard, époussette les clichés. En s'attachant aux pas de Chérif, la trentaine, vigile dans le centre commercial proche de sa cité, Marianne Tardieu prend le risque du film de banlieue avec ses codes, l'inévitable conflit de loyauté et d'appartenance, le désir d'échapper à ce territoire balisé.

Mais dès qu'on entend Chérif expliquer qu'il s'obstine à passer le concours d'infirmier, on sait qu'on est ailleurs, dans un espace trouble. Un espace inédit qui permet le décalage, le décentrement. Un espace dans lequel les personnages prennent corps avec leurs singularités, leurs désirs, leurs aspirations. C'est ainsi que Chérif, incarné par un Reda Kateb en état de grâce, opaque et dense, toujours présent, attachant de délicatesse et de retenue, n'est jamais là où on l'attend. Reda Kateb capte notre empathie aussi bien dans l'action et la bagarre que dans l'émotion gaie de la rencontre avec la lumineuse Jenny, Adèle Exarchopoulos, pétillante.

Rien de convenu donc dans le travail avec les acteurs, rien d'attendu dans la mise en scène sobre, épurée, élégante. La cinéaste fabrique avec précision un espace dans lequel chacun occupe une place originale, singulière et peut déployer avec énergie l'urgence de vivre et de se créer un avenir.

Marion Lary

 - 

Cinéaste


Paroles de cinéastes

À propos de Qui Vive

Avec son premier long métrage, Marianne Tardieu nous entraîne au cœur de la vie d'une cité de banlieue. On y découvre une société en conflit interne permanent où chacun occupe la place qui lui a été assignée. Refuser cette place, vouloir se sortir de la cité dans laquelle on a grandi, dans laquelle on survit, avoir des projets pour vivre autrement, c'est obligatoirement se marginaliser, « se faire remarquer » et engendrer des situations conflictuelles avec la communauté.

Le récit de cette lutte permanente pour l'amélioration de sa condition, cette révolte contre un système établi, c'est l'aspect social de Qui Vive. Un point de vue susceptible de soulever des pistes de réflexions et débats d'actualités.

Pour autant, l'ambigüité, la complexité des personnages, nous emmènent à nous poser d'autres questions d'ordre moral susceptibles à leur tour de nous interpeller dans nos jugements de valeurs.

Parfaitement mis en scène, très bien interprété par des acteurs de grands talents Qui vive est une réussite en tout point de vue.

André Soto

 - 

Programmateur


Saint Exupéry Marignane
Paroles de programmateurs
À voir en VOD

Recherche