À propos de De guerre lasses

Christophe
Loizillon

Cinéaste

On voudrait nous faire croire que la guerre est une chose simple, de plus en plus facilement oubliable. Mais la guerre laisse des traces, des cicatrices. Les guerres, les plus proches de nous, Algérie, Vietnam, guerre du « Golfe », nous le rappellent cruellement. Même si nous essayons de cacher leurs cicatrices ; elles resurgissent un jour ou l'autre. Laurent Bécue-Renard est arrivé après la bataille, à la fin de la guerre de Bosnie lorsque les armes et les caméras se retirent, lorsque le spectacle de la guerre se termine pour les médias. Il a commencé là son travail de cinéaste, qu'il a poursuivi pendant deux ans. Il a filmé quelques femmes, qui, traumatisées par la guerre essayent à travers une thérapie de rompre le « complot du silence », de réapprendre à vivre, de retrouver le sens de leur vie. Il en résulte un film bouleversant, un film sur le deuil, un film universel sur la guerre. On ne peut pas vivre tant qu'on n'a pas enterré ses morts, tant qu'on n'a pas compris la mort de l'autre. Les populations antiques l'avaient compris. Nous l'avons oublié. Notre condition humaine nous le rappelle. Il faut faire le deuil de nos morts. De guerre lasse raconte l'incroyable travail analytique de ces trois femmes Sédina, Jasmina, Senada. De guerre lasses est un film sur le deuil et le retour à la vie. C'est un film qui parle de la mort mais qui nous aide à vivre. Laurent Bécue-Renard ne se trompe pas. Filmer la guerre, ce n'est pas filmer le combat parce que la guerre est forcément un spectacle. Filmer la guerre, c'est filmer les cicatrices, les plaies qui durent des années. Le cinéaste se tient à son sujet avec une incroyable simplicité et retenue. Certains lui reprocheront cette simplicité du dispositif. C'est justement là où réside la force du film. Le cinéaste fait son travail de collecteur de mémoire de son temps comme d'autres cinéastes l'ont fait avant lui sur d'autres guerres. Merci à ce cinéaste qui nous ouvre les yeux sur le monde.

Christophe Loizillon

 - 

Cinéaste


Publié le mardi 12 septembre 2017
Mis à jour le mardi 14 novembre 2017

Paroles de cinéastes

De guerre lasses

Un film de Laurent Bécue-Renard

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
A PROPOS DU FILM

Recherche