À propos de Alamar

Philippe
Fernandez

Cinéaste

Récit initiatique, et ode à la nature, à la vie simple, à l'amour filial, à la transmission qui va avec, à la beauté de l'océan, à la communion avec les animaux sauvages… Évidemment, dit comme ça, cela pourrait faire plusieurs bonnes raisons de fuir. Sauf que c'est la fascination qui nous attend, parce que la forme est neuve, ne souscrit à aucune beauté convenue, ne correspond à aucun genre, si ce n'est au film de famille, transcendé par la grâce d'une caméra sensible et virtuose. Aucun plan n'est quelconque, tous nous enchantent et inspirent le plus grand respect pour le jeune auteur de ce geste à la fois simple, singulier, et terriblement énergétique, ne manquant pas d'irradier de lumière indélébile la matière trop grise de nos cervelles urbanisées. Une leçon de vie, et une leçon de cinéma.

Philippe Fernandez

 - 

Cinéaste


Publié le vendredi 13 octobre 2017
Mis à jour le vendredi 13 octobre 2017

Paroles de cinéastes

Alamar

Un film de Pedro Gonzalez-Rubio

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
A PROPOS DU FILM

Recherche