à propos de 1999 Madeleine

Henri
Herré

Cinéaste

Christophe
Loizillon

Cinéaste

La moindre des qualités du film de Bouhnik est d'être rétif à l'écrit et aux comparaisons. Voilà le meilleur signe pour les cinéphiles. Afin de vous tenter disons que c'est du cinéma seul : image, cadre, son, pas d'artifice de scénario ou de personnage. Ce n'est donc pas de ce réalisme social courant d'aujourd'hui.


_ Ce n'est pas une comédie ou un drame, mais c'est plein de comédie et de tragédie.


_ C'est le début d'une démarche ambitieuse, à la Comédie Humaine.


_ C'est surtout un film innovateur sur l'altérité. C'est-à-dire sur une Madeleine absolument ordinaire, respectable, autre : non pas « je est un autre » mais « tous les autres sont des je ».


Et c'est un film qui demeure bien après l'avoir vu, par éclats, dont ce texte est un pâle reflet pour que vous ne ratiez pas la rencontre avec cette Madeleine unique.

Henri Herré

 - 

Cinéaste


Christophe Loizillon

 - 

Cinéaste


Publié le jeudi 14 septembre 2017
Mis à jour le vendredi 13 octobre 2017

Paroles de cinéastes

1999 Madeleine

Un film de Laurent Bouhnik

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
A PROPOS DU FILM

Recherche