À propos de Zaïre, le cycle du serpent

Aubert
Mukendi

Cinéaste

_ L'évolution du Zaïre peut être décrite comme se déroulant sur quatre périodes, chacune des périodes est représentée par un personnage : la première période c'est l'homme qui parle de liberté, de démocratie, et de bonheur, et elle a débouché sur l'indépendance avec Lumumba. L'indépendance a mal tourné, il y a du désordre partout. Puis le lion est venu s'imposer, c'est Tschombé, et il n'a parlé que d'ordre, remise de l'ordre, après cette deuxième période nous avons la troisième avec le léopard, qui parle comme l'homme mais qui est un félin, donc qui impose une discipline de fer. Et cela va lui permettre de durer des années et des années et le léopard, c'est Mobutu. La quatrième période, c'est celle que nous vivons maintenant. Le léopard est arrivé à la fin de son cycle, commence le cycle du serpent. Le serpent, c'est le service de sécurité, et tous les gens qui ont collaboré avec lui pour imposer la dictature, et maintenir la dictature, et le serpent n'a pas beaucoup de finesse, il va essayer de serrer et de serrer et de serrer jusqu'à ce que l'homme se révolte et commence à parler encore de démocratie et de liberté c'est ça que nous sommes en train de faire actuellement au Zaïre.

Aubert Mukendi

 - 

Cinéaste


Publié le lundi 18 septembre 2017
Mis à jour le mercredi 15 novembre 2017

Paroles de cinéastes

Zaïre, le cycle du serpent

Un film de Thierry Michel

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
A PROPOS DU FILM

Recherche