Le cinéma indépendant défendu par l'ACID a cette particularité qu'il propose des regards singuliers, non uniformes, et demande une participation active du spectateur, pariant sur son intelligence. Nous ne saurions exclure le jeune spectateur de cette considération et se résigner à ce qu'un grand nombre de films n'arrive jamais jusqu'à lui.

Conscients que la prescription verticale traditionnelle est moins opérante qu'autrefois auprès des publics, l'ACID inscrit depuis des années son travail de diffusion des films dans une réflexion générale autour d'une dynamisation du rapport aux spectateurs, dans une perspective de modèle participatif les impliquant et d'éducation à l'image.

En 2019, l'ACID a organisé 50 séances scolaires suivies de rencontres.


JEUNES AMBASSADEURS

Après la mise en place d'un réseau national de spectateurs relais, l'ACID a lancé en 2018 le pilote d'un réseau de Jeunes Ambassadeurs en région PACA pour les 16-26 ans. 13 volontaires recrutés entre janvier et mars avaient ainsi assisté à la programmation de l'ACID Cannes.

Suite au succès rencontré, le réseau a été étendu à l'Ile-de-France et à la Normandie. En 2019, 45 membres font désormais partie du réseau Jeunes Ambassadeurs de l'ACID.

Vous souhaitez devenir jeune ambassadeur ? 

Un film ACID vous a enthousiasmé et vous souhaitez le faire découvrir à vos amis ?

Rejoignez nous et devenez jeune ambassadeur pour l'ACID ! 

Contact


Publics étudiants 

En lien avec des établissements de l'enseignement supérieur, avec des professeurs et des associations d'étudiants, l'ACID développe des projets adaptés aux diverses filières, en incitant chaque fois les étudiants à prendre une part active dans la réalisation de ces projets : atelier de programmation, organisation d'événements, travail de communication et médiation, réalisation d'interviews, participation à des master classes...

Master classes autour de la distribution


Publics lycéens

Tout au long de l'année, l'ACID montre les films soutenus à divers partenaires (enseignants, rectorats, pôles et associations d'éducation à l'image) et coorganise des projections pour les lycéens.

En Ile-de-France, un festival autour du catalogue de l'ACID est accolé à la reprise ACID Cannes à Paris à destination d'une centaine de lycéens.


Un dialogue avec les cinéastes suit chaque projection et les lycéens sont invités à écrire sur les films.

Parcours d'auteurs : Gérard Krawczyk / Olivier Babinet



Publié le jeudi 31 août 2017
Mis à jour le mardi 22 octobre 2019

Recherche