Françoise Huguier

Cinéaste

Françoise Huguier traverse l’Afrique d’Est en Ouest sur les traces de Michel Leiris en 1988. Elle sort un livre, Sur les traces de l'Afrique fantôme (éditions Maeght) en 1990. En 1992, elle découvre les photographes maliens Seydou Keita et Malick Sidibé et crée en 1994 la première Biennale de la photographie africaine à Bamako.

Son livre En route pour Behring, journal de bord d'un voyage solitaire en Sibérie paraît aux éditions Maeght en 1993 et lui vaut un prix au World Press Photo.

Le livre Secrètes, dans l'intimité des femmes africaines, paraît chez Actes Sud en 1999.

L’aventure de la mode, backstage et dans les ateliers pendant 25 ans, lui vaut des parutions à partir de 1983 dans Libération, puis Vogue, New York Times magazine, ID Women’s wear, Marie Claire...

Paraît également un livre intitulé Sublimes, aux éditions Actes Sud.

De 2001 à 2007, elle photographie les appartements communautaires à Saint- Pétersbourg. Un livre sur ce travail intitulé Kommunalki sort chez Actes Sud en 2008. Puis un film en huis clos : Kommunalka (production Les films d’Ici, présenté à Cannes en 2008) et une exposition homonyme aux Rencontres d’Arles en cette même année.

En 2005, J’avais huit ans (éditions Actes Sud) retrace l’histoire de son enfance de prisonnière du Viêt Minh au Cambodge. Suit une exposition aux Rencontres photographiques d’Arles. Elle est lauréate en 2011 du prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière-Académie des beaux-arts pour son projetVertical/Horizontal - Intérieur/Extérieur, Singapour, Kuala Lumpur et Bangkok, les classes moyennes en Asie du Sud-Est qui est ensuite exposé à l’Académie des beaux-arts.

En 2014 une exposition monographique lui est consacrée à la Maison européenne de la photographie, Pince moi je rêve. Elle publie la même année son autobiographie : Au doigt et à l’œil – Portrait d’une photographe – Sabine Wespieser Editeur.

En 2016, une grande exposition présente L’Élégie de la traversée au musée d’Histoire de la ville de Séoul puis Virtual Seoul, au Pavillon Carré de Baudouin à Paris et un livre chez Actes Sud : Virtual Seoul.

Son exposition Grand Paris, approche intimiste de Françoise Huguier, pour le Mois de la Photo 2017, est le fruit d’un travail réalisé en collaboration avec la Société du Grand Paris, pour lequel elle est allée à la rencontre des familles habitant près des futures gares pendant trois ans.

En 2017 elle poursuit un projet sur les logements sociaux à Deauville. Reporters Sans Frontières met l’ensemble de sa carrière à l’honneur pour son album « 100 photos pour la liberté de la presse » sorti en 2018.

Biographie

2008 - Kommunalka (LM)

Filmographie

Films soutenus par l'ACID

Kommunalka

Un film de Françoise Huguier

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
FILM

Recherche