Kommunalka

Un film de Françoise Huguier

Kommunalka

Un film de Françoise Huguier

France - 2008 - 97 min

Un jour d’automne, je loue une chambre dans un appartement communautaire à Saint-Petersbourg (Kommunalka en russe). Je photographie ses habitants. Les années passent, hantée par mes anciens voisins, je décide de revenir filmer leur vie quotidienne.

A few years ago, I rented a room in a communal apartment (Kommunalka in Russian) in Saint Petersburg. While living there, I took pictures of the residents. Years later, haunted by my former neighbors, I decided to return to film their daily lives.

Sorti le 24 juin 2009

À propos de Kommunalka

Une voix off : « Vous savez, Saint Petersbourg a la réputation d'avoir la deuxième place après Londres pour sa quantité de pluie et de fantômes ». A l'image, un lent travelling, des branches recouvertes de neige. Un extérieur, l'unique du film, avant de pénétrer dans l'appartement collectif - Kommunalka en russe -, sans plus jamais en ressortir…


Tania, Roustam, Sveta, Natacha, Valentina, Anna et Anatoly y vivent dans des conditions précaires. Certains depuis peu, d'autre depuis des années. Devant la caméra, placée à juste distance, les humanités peu à peu prennent chair et les fantômes surgissent : Histoires d'exil et de morts, de destins brisés et de vies échouées… Sans misérabilisme aucun, se mêlent alors les anecdotes personnelles et l'histoire de la Russie, et s'esquissent subrepticement des portraits de citoyens ordinaires survivant dans une société chaotique en pleine mutation…


Kommunalka est un film violent sans aucune violence, un cul de sac désespéré débordant d'amour et de tendresse. « Une expérience humaine », comme le dit justement l'un des personnages. Kommunalka est un film humble et juste, un film d'écoute, d'où émane, et ce n'est pas la moindre de ses qualités, l'âme de la Russie éternelle.

Raphaël Mathié

 - 

Cinéaste


Paroles de cinéastes

À propos de Kommunalka

En juillet 2008, aux Rencontres photographiques d'Arles, l'installation de Françoise Huguier me replonge dans le monde découvert au festival de Cannes au mois de mai à travers son film programmé par l'ACID. Kommunalka. Dans cet appartement collectif à Saint Petersbourg, la photographe a fait la connaissance d'un microcosme, une humanité qui y vit de concessions et de résignation, mais digne. Promiscuité et isolement . Un évier comme un « ready made » pour archéologue. Un quotidien au relief émoussé . En contrepoint, Natacha, « explosante fixe », une jeune femme « excentrique » photographiée sur une période de sept ans et qui, dans le film, semble tourner comme un fauve en cage. Le film palpite de ces fragilités, la vie est bien là.

Gérard Gendrau

 - 

Programmateur


Théâtre-cinéma Paul Eluard Choisy-le-Roi
Paroles de programmateurs
À voir en VOD
soutien

Recherche