Justine Triet

Cinéaste

Justine Triet étudie les Beaux-Arts à l'Ecole Natio­nale Supé­rieure de Paris. Ses premiers films sont des docu­men­taires, orien­tés sur des sujets poli­tiques. Ainsi, elle débute sa carrière avec Sur Place, un format court tourné au coeur des mani­fes­ta­tions étudiantes, suivi de Solfé­rino en 2008, qui s'inté­resse lui aux prési­den­tielles. Pour­sui­vant sur sa lancée du cinéma engagé, elle part pour Sao Paolo où elle tourne Des ombres dans la maison. Ce docu­men­taire d'une heure est centré sur la vie dans un bidon­ville de la ville brési­lienne.


En 2011, Justine Triet sort son premier film de fiction, inti­tulé Vilaine fille, mauvais garçon, sur la rencontre entre un peintre et une comé­dienne. Ce film lui vaut le prix EFA du meilleur film euro­péen à la Berli­nale de 2012 et le Grand Prix aux festi­vals d'Angers et de Belfort la même année. En 2013, La bataille de Solfé­rino, son premier long-métrage lance sa carrière, puisqu'il est présenté au festi­val de Cannes et soutenu par les Cahiers du Cinéma.


C'est trois ans plus tard qu'elle sort son film suivant : Victo­ria. Un film dont Justine Triet a elle-même écrit le scéna­rio. Virgi­nie Efira y incarne le premier rôle, celui d'une avocate céli­ba­taire qui se retrouve contrainte de travailler avec un ancien délinquant pour défendre son ami. Le film est présenté à la semaine inter­na­tio­nale de la critique, à Cannes, en 2016.

Biographie
2007 : Sur place, court métrage
2008 : Solférino, documentaire
2010 : Des ombres dans la maison, documentaire
2011 : Vilaine Fille, mauvais garçon, court métrage
2013 : La Bataille de Solférino
2016 : Victoria
Filmographie

Films soutenus par l'ACID

La Bataille de Solférino

Un film de Justine Triet

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
FILM

Recherche