Mafrouza - Coeur - 2

Un film de Emmanuelle Demoris

Mafrouza - Coeur - 2

Un film de Emmanuelle Demoris

France - 2007 - 138 min

MAFROUZA est un film en 5 parties, dont chacune peut être vue de manière autonome, il a été réalisé par Emmanuelle Demoris au fil de deux années passées à Mafrouza, bidonville d'Alexandrie construit sur le site d'une nécropole gréco-romaine. 

Juillet, sous la chaleur. La caméra est de retour, ce qui fait débat à Mafrouza. Hostilité des uns et sympathie des autres, ceux-là avec qui le film poursuivra sa route au fil de l'été dans le quartier. Tout semble avoir été frappé de destruction. Des habitations inondées, un four détruit, un couple au bord du divorce, une joue ouverte par une lame de rasoir. Chacun résiste, se reconstruisant ou reconstruisant le monde autour. Reconstruire le four, réconcilier le couple, recoudre la joue. Les gens de Mafrouza opèrent ces reconstructions sous l'œil de la caméra qu'ils interpellent et questionnent. Leur répondant, la caméra devient personnage du film et trouve ainsi, au gré des échanges et des rencontres, un regard qui se fait amoureux.

Avec :
Ghada Mahmoud Ali Omran , Adel Abu Adel Abu Farrag Ragheb el-Bassoussi , Hassan Stohi , Mahmoud Ahmed , Om Bassiouni , Mohamed Khattab , Mohamed Anouar Amin , Gihad Anouar Amin et Hassan Gaber Ibrahim

Sorti le 15 juin 2011

Sortie non communiquée

À propos de Mafrouza, le cycle

Mafrouza, le choc filmique d'Emmanuelle Demoris n'est rien moins qu'un film-monde dont les thèmes et les espaces, loin d'être des îlots découpés selon un regard préconçu, livre le continuum d'une expérience autant de cinéma que d'humanité lumineuse, celle des gens de Mafrouza, dont l'art de l'oralité et la précarité flamboyante font raison à Pasolini qui savait que les bidonvilles recèlent les héros de la tradition. Huit heures, découpées en cinq parties chronologiques mais construites comme des unités indépendantes : film d'immersion et de partage, où nous embarquons pour un voyage au long cours, de ces voyages qu'on veut prolonger tant on y expérimente intimement le renversement du connu et de l'inconnu en étrangeté familière. Film opératique où se concertent paroles, scènes de la vie ordinaire et chants improvisés par lesquels Hassan, coryphée bouleversant, scande et commente le quotidien de la dizaine des personnages qui nous ouvrent leur porte et leur cœur. Laissons nous embrasser par ce fleuve vivant, laissons nous embraser par les ombres et les lumières de Mafrouza.

Cati Couteau

 - 

Cinéaste


Paroles de cinéastes
À voir en VOD

Recherche

Gestion des cookies

En poursuivant sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies, qui servent à vous proposer une meilleure expérience de navigation (vidéos, photos, cartes interactives).

Tout refuser