Finding Phong

Un film de Swann Dubus et Tran Phuong Thao

Finding Phong

Un film de Swann Dubus et Tran Phuong Thao

Viêt Nam - 2015 - 93 min

Phong s’est toujours considéré comme une fille prise au piège dans un corps de garçon. C’est en entrant à l’université à Hanoi qu’il découvre qu’il n’est pas le seul à souffrir d’une telle situation. Caméra au poing, Phong décide de changer de vie et amorce une métamorphose.

EN SALLE

Sorti le 14 février 2018

En salle

À propos de Finding Phong

"Et le verbe s'est fait chair" (Jean 1, 1-18). Dès la première image, une bouche dit son désir de vivre et annonce le drame : "Je veux changer, je veux vivre selon ma vraie nature, je veux devenir une vraie fille". C'est sous forme d'auto-fiction ou de lettre filmée que s'ouvre Finding Phong. Lettre à sa mère, lettre à l'origine du monde pour annoncer la création d'un nouveau monde, le sien, celui que Phong a choisi. Dès lors on accompagne Phong dans sa construction d'un nouveau moi, à travers un nouveau genre ou plutôt à travers le genre qui est le sien. Mais il y a la terreur, la terreur du changement, la terreur de la solitude, la terreur de casser l'équilibre familial.

Mais c'est alors que le ton du documentaire change, évitant de dépeindre, comme c'est bien souvent le cas, la destinée tragique du transsexuel. Le film nous fait traverser l'expérience de Phong avec joie et jubilation, malgré les angoisses et douleurs du protagoniste. La parole est sans cesse libérée. Au travail, parmi les amis, avec le médecin et au sein même de la famille. Rien n'est laissé de côté, et tous les aspects sont abordés, le côté technique de l'opération, la transformation, la mutation, la famille, la question du genre et de la construction sociale du masculin et du féminin. Et le film d'accompagner Phong dans une auto-analyse lorsqu'en Thaïlande - où elle se fera opérer - elle parle du "pays où ma quête de bonheur me fera défier le créateur. Pays où je désobéirai à mes parents en détruisant ce corps que maman m'a donné", décrivant ainsi le lieu de son propre rite de passage.

Tout aussi surprenante est la famille de Phong qui a des discussions d'un niveau de vérité, de profondeur et d'ouverture qui font voler en éclat les clichés de la famille vietnamienne pauvre de campagne. La parole circule, et le conseil de la mère vient peut être toucher du doigt le lieu de la tragédie identitaire de Phong lorsqu'elle lui demande d'arrêter de demander si elle est belle et de rester naturelle et innocente comme avant...

Finding Phong est un documentaire joyeusement politique et pédagogique sans la lourdeur d'un propos didactique. Tout au contraire.

Même si le dispositif alterne entre caméra "auto-fiction" et mise en scène des réalisateurs, le point de vue est clair, sans ambiguïté ni dissimulation. Car même lorsque Phong ne se filme pas elle-même, elle se met en scène constamment. Plus Phong est heureuse d'avancer dans sa transition plus elle excelle dans le burlesque. L'humour et la distance sont toujours là. Dédramatiser, réconcilier, créer la complicité et le lien avec les réalisateurs, la famille, et bien sûr avec nous, spectateurs. Le lien du dire vrai et de la joie, celui qui fait tomber les murs des jugements et des lamentations, celui qui accueille plutôt qu'il ne rejette. C'est que dans Finding Phong la mise en scène de soi est l'endroit du combat, et que c'est précisément dans cet endroit du combat que se trouve la clé du bonheur.

Karim Bensalah

 - 

Cinéaste


Paroles de cinéastes

À propos de Finding Phong

Trans-film ou tous les goûts sont dans ma nature....

Je suis très flatté que l'ACID me demande d'écrire quelques lignes sur ce documentaire d'une grande sensibilité. Le sujet n'est pas nouveau et si on a l'impression de tout savoir de la trans-identité à travers les livres, les films, la peinture et le théâtre, ce film nous «trans-porte» dans une autre dimension, celle d'un parcours de vie bousculé. Passer de l'autre côté, faire le voyage d'un genre à un autre, c'est peut-être cela la véritable révolution. Phong nous impressionne par son désir vital de devenir la femme qu'elle était déjà. Les cinéastes la suivent avec beaucoup de respect et de discrétion, sans aucun voyeurisme, ils filment la vie d'une femme en devenir. Le film retrace avec brio le parcours hors norme de cette transition, entre journal intime filmé par Phong et film documentaire trés documenté. J'ai repensé en le voyant à cette formidable école des cinéastes diaristes qui nous accompagnent dans nos vies à travers le cinéma (Jonas Mekas, Rémi Lange, Jonathan Caouette, Vincent Dieutre, Franssou Prenant, Alain Cavalier, Joseph Morder, etc...). Nous la suivons jusqu'à sa métamorphose à l'entrée du bloc opératoire où se joue cette dernière étape plutôt technique et d'une certaine manière banale. Finding Phong m'a replongé dans les images d'un film que j'aime beaucoup L'Année des Treize lunes de Rainer Werner Fassbinder où déjà se jouait l'enjeu du changement de sexe, du désir et de la recherche de l'identité. Venez faire le voyage avec ce film, on en ressort différent et grandi.

Jean-Marc Delacruz

 - 

Programmateur


L'Omnia République Rouen
Paroles de programmateurs

La question des transgenres et de la loi Vietnamienne

Au Vietnam, le code civil a été voté et accepté le 24 novembre 2015 (il y a 2 ans), il a été effectif à partir du 1er janvier 2017. Le droit transgenre est légalisé par le code civil.

Cependant, afin d'être appliqué, le ministère de la santé doit développer une loi spécifique pour les transgenres. Ils sont en train d'y travailler et l'ISEE leur offre son soutien technique. Cette loi devrait être passée en 2019.

Quelques personnes du ministère de la santé vietnamien ont assisté à la projection du film Finding Phong au moment du plaidoyer de l'ISEE pour la loi sur les transgenres. Le film a également été projeté lors des réunions de consultations de l'ISEE avec les communautés de Hue et d'Ho Chi Minh. L'ISEE a posté quelques extraits sur sa page Facebook et a reçu de nombreux commentaires positifs de la part des internautes.

Phong a aussi participé ces dernières années à une série d'évènements en faveur de cette loi, y compris des ateliers organisés par le gouvernement et l'assemblée nationale. Sa contribution fut précieuse et utile pour beaucoup d'évolutions positives pour les droits transgenres au Vietnam.


Pour plus d'information : www.isee.org.vn


*l'ISEE est l'Institut d'Études de la Société, de l'Économie et de l'Environnement, qui oriente son travail sur les minorités au Vietnam.

Article
Vidéo

Recherche