Les Destinées d'Asher (Scaffolding)

Un film de Matan Yair

Les Destinées d'Asher (Scaffolding)

Un film de Matan Yair

Israël, Pologne - 2017 - 88 min

Dès l’école primaire, puis au collège et au lycée, Asher, 17 ans, a toujours été un fauteur de troubles impulsif. Il a du mal à se concentrer en classe, est sujet à des accès de colère et de violence. Il est toutefois également doté d’un grand charme et se montre extrêmement débrouillard. Son père, très strict, le considère comme son successeur naturel qui reprendra l’affaire familiale d’échafaudages, mais Asher trouve un autre modèle masculin en la personne de son professeur de littérature, Rami, et noue avec ce dernier une relation très particulière. Déchiré entre ces deux mondes, Asher se cherche une autre vie et une nouvelle identité. Une tragédie soudaine le soumet à une ultime épreuve qui forgera sa maturité.


17-year-old Asher has always been the impulsive troublemaker, from primary school, all through junior high and high school. It’s hard for him to concentrate in class, and he is compelled by a lot of rage and violence; yet he is also endowed with a considerable amount of charm and street wisdom. While his strict father sees him as a natural successor to the family’s scaffolding business, Asher finds a different masculine role model in his literature teacher Rami...

Avec
Asher Lax, Ami Smolarchik, Yaacov Cohen, Keren Berger, Naama Manor...

EN SALLE

Sorti le 28 mars 2018

En salle

Extraits de presse

Cannes 2017 : Asher, l’élève libre, grande gueule impulsive et insaisissable

Michaël Melinard - L'Humanité
Publié le mardi 23 mai 2017

...Lui-même ancien professeur, Matan Yair s'est inspiré de son propre vécu avec Asher, son élève, pour réaliser ce premier long métrage. Il en ressort une œuvre criante de vérité autour de la transmission du savoir et de la culture, de l'accès à l'imaginaire et de la violence des relations familiales. L'une des belles révélations de la programmation de l'ACID.

Lire la suite

« Les Destinées d’Asher » : un film d’école loin des clichés

Murielle Joudet - Le Monde
Publié le mercredi 28 mars 2018

Sous ses airs de petit teen movie sans prétention se cache un film fin, étonnant et d'une grande intelligence d'écriture. Cette réussite tient à la justesse avec laquelle le cinéaste Matan Yair, lui-même ancien professeur de littérature et d'histoire, orchestre ses scènes de cours, très loin des clichés habituels du film d'école.

Cette finesse se retrouve dans la manière dont le cinéaste approche son héros (joué par le jeune acteur Asher Lax qui prête son nom au héros qu'il incarne), boule d'énergie difficilement appréhendable parce qu'habitée par des forces contraires : désinvolture et sens du devoir, colère et tendresse, ironie et mélancolie.

Lire la suite

Critique des Destinées d'Asher

Jean-Michel Pignol - Il était une fois le cinéma
Publié le mercredi 28 mars 2018

« Matan Yair est un réalisateur prometteur »

Lire la suite

Critique des Destinées d'Asher

Roland Hélié - Les Fiches du Cinéma
Publié le mercredi 28 mars 2018

Asher Lax, une véritable cocotte-minute, s'empare de chaque scène comme si son corps était lui-même le cocktail Molotov voué à en dynamiter les cadres et le déroulement attendu.

Lire la suite

Critique des Destinées d'Asher

Marcos Uzal - Libération
Publié le mercredi 28 mars 2018

L'interprète principal, Asher Lax, incarne son propre rôle avec intensité après avoir inspiré le film à celui qui fut son enseignant. Un lycéen impulsif et trop «hérissé», comme lui dit son professeur, mais très attachant dans sa manière d'opposer sa présence nerveuse et inquiète au fatalisme accablé de son père. 

Lire la suite

Critique des Destinées d'Asher

Rémi Salanon - Abus de ciné
Publié le mercredi 28 mars 2018

(...) On se laisse bercer par la narration et le rythme des émotions jalonnant la vie de ce jeune homme plein d'ironie. En bref, ce film d'auteur est une bonne surprise et on attend le prochain que signera Matan Yair. 

Lire la suite

Critique des Destinées d'Asher

Catherine Balle - Le Parisien
Publié le mercredi 28 mars 2018

LES DESTINÉES D'ASHER brosse un portrait touchant et subtil d'un jeune adulte rebelle, qui cherche son chemin entre deux mondes. Chaque scène est extrêmement juste et la scène finale percutante. Le réalisateur, qui enseignait la littérature dans un lycée populaire en Israël, s'est inspiré de l'histoire d'un de ses anciens élèves… A qui il a confié le rôle principal du film.

Lire la suite

Critique des Destinées d'Asher

François Forestier - L'Obs
Publié le mercredi 28 mars 2018

Premier film de Matan Yair, cette histoire fondée sur l'expérience d'enseignant du réalisateur est vibrante, émouvante. Asher Lax, l'acteur et personnage principal, a été l'étudiant de Yair, et on sent, dans le film, une vérité évidente. Situé à Herzliya, au nord de Tel-Aviv, dans un milieu prolétaire (rare dans le cinéma israélien), le récit est un roman d'apprentissage, filmé de façon quasi documentaire. 

Lire la suite

Critique des Destinées d'Asher

CCAS
Publié le lundi 09 avril 2018

Dans un premier film étonnant et fin, l'Israélien Matan Yair nous invite dans l'univers bancal d'un ado turbulent qui cherche encore sa voie. 

Lire la suite

Podcast : LES DESTINÉES D'ASHER

Marie Richeux - France Culture
Publié le mercredi 28 mars 2018

Le réalisateur israélien est notre invité pour le film LES DESTINÉES D'ASHER ; l'histoire d'un adolescent pas facile, partagé entre deux figures paternelles, celle de son père biologique qui veut lui faire reprendre la société familiale d'échafaudage, et celle de son professeur de littérature.

Le film a été remarqué au dernier Festival de Cannes, et lors du Festival du Cinéma israélien, tout récemment, à Paris.

Lire la suite
A télécharger

Recherche