Solo

Un film de Artemio Benki

Solo

Un film de Artemio Benki

France, République tchèque, Argentine, Autriche - 2019 - 85 min

Martín, pianiste virtuose et compositeur argentin, est depuis quatre ans patient de l'hôpital psychiatrique El Borda. Absorbé par la création de sa prochaine œuvre "Enfermaria", il tente en même temps de faire face à sa maladie et de retrouver, peut-être, une vie hors de l’hôpital.

Martín is a young Argentinean piano virtuoso and composer. For four years, he has been a patient of El Borda psychiatric hospital. Music filled up his life. Now he is trying to return to life outside the asylum walls, while working on his new opus, "Enfermaria".

SORTIE NATIONALE

05 mai 2021

Sortie à venir

Extraits de presse

Solo

Christophe Kantcheff - Politis
Publié le mardi 21 mai 2019

Solo est un film sur un homme qui tient par la passion de la musique, mais aussi grâce à son intelligence de la vie.

Lire la suite

ACID : un air d'évasion

Dominique Widemann - L'Humanité
Publié le mercredi 22 mai 2019

À la manière d'un funambule, Martin dépense une énergie considérable à se maintenir sur le fil. On tremble et s'émeut de ses vacillements, de l'omniprésente perspective des chutes et rechutes. À comprendre au sens littéral comme les péripéties du rêve destinées à mettre au jour le réel. Tout un canevas de relations, d'évocations et de situations antérieures à l'enfermement de Martin contribuent à nous le rendre proche.

Lire la suite

Solo - Entretien avec Artemio Benki

Vladan Petkovic - Cineuropa
Publié le mercredi 22 mai 2019

A documentary about brilliant Argentinian pianist Martín Perino (...).

Lire l'entretien, en anglais, du cinéaste Artemio Benki ici :

Lire la suite

Solo

Cédric Lépine - Médiapart
Publié le jeudi 23 mai 2019

L'image est ici extrêmement travaillée et la mise en scène se situe dans des cadrages précis (...). Il en est de même du montage extrêmement subtil sur lequel repose une grande part du récit. (...) Artemio Benki cultive l'art de la métaphore pour caractériser indirectement son protagoniste, avec pudeur et respect. Une magnifique et audacieuse écriture cinématographique entièrement dédiée à Martín Perino.

Lire la suite

Solo

Erwan Desbois - Accreds
Publié le mercredi 05 juin 2019

Martín est un beau personnage, à travers lequel le film porte un beau regard, sensible et délicat, sur la maladie mentale ; et plus généralement sur la difficulté à créer son rapport aux autres et au monde.

Lire la suite

« Solo », piano piano

Clarisse Fabre - Le Monde
Publié le mercredi 05 juin 2019

Artemio Benki signe avec Solo un portrait bouleversant : Martin Perino se révèle sur le mode de la diffraction, par la grâce d'un montage subtil, sans chronologie et sans souci autre que d'assembler les éléments fragiles d'une personnalité qui s'affirme. (...) On apprend à le connaître comme on enlève l'écorce, patiemment, sans souci d'efficacité scénaristique, en le suivant comme un héros de cinéma.

Lire la suite

Portrait d’un pianiste virtuose qui se cherche entre folie et création

Lou Baudillon - Toute la culture
Publié le mardi 11 juin 2019

Par sa caméra discrète et délicate, jamais voyeuriste, Artemio Benki se fait tisseur de liens entre l'humanité et la création, entre ce qui est normal et ce qui ne l'est pas, entre nous et Martín Perino, et nous invite finalement à regarder autrement, par l'intime, cet éternel questionnement autour de la folie.

Lire la suite

Recherche