À propos de Jean-Claude Guiguet

Marie
Vermillard

Cinéaste

Jean-Claude
Guiguet

Cinéaste

L'ACID a proposé de rendre un hommage à Jean-Claude Guiguet avant la projection de mon film (Petites Révélations), je suis contente, je vais pouvoir dire ce que je n'ai pas su toujours exprimer. Il y a quelques années, j'ai rencontré Jean-Claude autour de cette grande table de l'ACID lors des discussions animées à propos des films que nous y découvrions. Une petite musique dans sa voix m'a tout de suite évoqué le sud. Il savait à chacune de ses interventions longues et argumentées, piquantes parfois, captiver l'attention de chacun d'entre nous, il possédait la séduction d'une langue sensible et maîtrisée à la fois. Silhouette fluette, œil vif, ça me plaisait de découvrir à quoi ressemblait ce cinéaste dont j'aimais le parcours vagabond et dont j'avais lu les textes critiques, tout comme j'ai aimé rencontrer son ami Jean-Claude Biette, versant douceur, d'une amabilité toute particulière. Tous deux avaient comme vertus d'être curieux des films qui naissent, toujours à l'affût, prêts à encourager les nouveaux venus. Ce qui importe encore plus c'est qu'ils étaient des hommes libres, leurs films leur ressemblaient, ils suivaient un chemin vagabond, hors des sentiers battus. Ils donnaient envie de les suivre. J'ai croisé souvent Jean-Claude Guiguet, jusqu'à la fin il a servi avec passion les films qui le touchaient, grand amoureux, excessif quelques fois mais toujours avec brio. Jean-Claude Biette est parmi le premier, Jean-Claude Guiguet l'a suivi. Ils manquent tous deux. Cet hommage à Jean-Claude Guiguet ne se fait pas sans le regret qu'il nous ait quitté sans réaliser son dernier film. Il lui tenait tant à cœur, mais l'époque, peu friande de passion, de découverte, de liberté, de poésie, de voie détournée, ne lui a pas permis de le faire. Nous savons tous qu'il a vécu douloureusement ces empêchements. Dommage que nous ayons été privé de son film par des temps peu propices. Cela donne du sens à l'ACID et à sa résistance. Pour cet hommage Sandrine Rinaldi écrit un texte sur La Visiteuse, Jean-Claude nous réunit. Dans ce perpétuel mouvement de vie que créent les films, ce voyage avec ou contre eux, et surtout ce désir insatiable qu'ils suscitent, il est toujours là et montre encore la voie.

Marie Vermillard

 - 

Cinéaste


Jean-Claude Guiguet

 - 

Cinéaste


Publié le vendredi 13 octobre 2017
Mis à jour le vendredi 13 octobre 2017

Paroles de cinéastes

La Visiteuse

Un film de Jean-Claude Guiguet

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
A PROPOS DU FILM

Recherche