À propos de Rojo

Daisy
Lamothe

Cinéaste

Une maison qui se vide, un personnage improbable qui veut une place assise dans un restaurant, un avocat hiératique, une jeune fille sage, une famille bourgeoise, un ami qui corrompt ceux qui se laissent corrompre, un mort, des soupçons. 

A partir de ces éléments dignes d'un polar à la Chabrol, Benjamín Naishat réalise un film politique d'une extrême tension, en équilibre permanent entre le minimalisme de la mise en scène et la singularité de situations décalées aux conséquences dramatiques. Par petites touches incisives et parfois drolatiques, comme l'alliance avec les États-Unis et la visite de cow-boys aux lassos castrateurs, le film déroule les derniers instants de la présidence d'Isabel Perón, juste avant la prise du pouvoir par le général putschiste Jorge Videla. Tourné aux confins du désert, le portrait de cette petite ville et des ses habitants s'inscrit au coeur des strates d'une histoire complexe de l'Argentine, jalonnée de coups d'états et de répression sanglante. Dans le confinement d'un cabinet d'avocat se joue la complicité d'une société qui s'arrange avec l'horreur des disparitions au nom de ses petits intérêts personnels. Par de-là les murs capitonnés, Rojo s'impose à nos regards comme une œuvre qui réveille les consciences.

Daisy Lamothe

 - 

Cinéaste


Publié le jeudi 18 avril 2019
Mis à jour le mercredi 05 juin 2019

Paroles de cinéastes

Rojo

Un film de Benjamín Naishtat

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
A PROPOS DU FILM

Recherche