À propos de La Vierge, les coptes et moi

Armel
Hostiou

Cinéaste

Delphine
Deloget

Cinéaste

La Vierge, les Coptes et moi ou les tribulations d'un cinéaste en Égypte à la recherche de son film et des apparitions de la Vierge Marie. Tour à tour documentaire, reportage, making of pour devenir pure fiction, le film s'amuse librement de tous les genres cinématographiques. Il réussit avec humour et autodérision à aborder des questions aussi délicates et intimes que le sentiment religieux et la foi. 

Le cinéaste s'invente un personnage de beautiful looser et voyage sans feuille de route dans le pays de ses origines. Guidé par l'idée fixe, quasi obsessionnelle de faire un film sur les chrétiens d'Égypte, il se frotte aux réticences de ses proches et surtout à celles de son producteur... 

Seul contre tous, le cinéaste ne lâche rien et ose tout. Flanqué d'une truculente mère copte qui vole à son secours, il se met en tête de convaincre tout un village de l'aider à mettre en scène une apparition de la Vierge.

Improbable et réjouissant, le film interroge, l'air de rien, le sacré, le pouvoir de l'image et de la représentation. Ode à la magie du cinéma, il nous renvoie à notre propre imaginaire et à notre besoin d'émerveillement... Le cinéma étant bel et bien une histoire de miracle et de moments de grâce.

Que ce soit vrai ou faux, qu'importe, puisque l'important c'est d'y croire.

Armel Hostiou

 - 

Cinéaste


Delphine Deloget

 - 

Cinéaste


Publié le mardi 12 septembre 2017
Mis à jour le mardi 14 novembre 2017

Paroles de cinéastes

La Vierge, les Coptes et moi

Un film de Namir Abdel Messeeh

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
A PROPOS DU FILM

Recherche