À propos de La BM du seigneur

Philippe
Fernandez

Cinéaste

Fabianny
Deschamps

Cinéaste

La B.M du Seigneur est une pulsation, palpitant entre lyrisme et âpreté, violence et impossible rédemption. Un voyage chez les voyageurs, où une communauté se réinvente et se sublime, explosant les limites du genre documentaire pour imposer par la force la fiction, la leur, comme une mythologie nécessaire. Du microcosme des gens du voyage comme symptôme sociétal, l'arène tragique se déploie, implacable et jubilatoire. Pourquoi ce film est-il si passionnant ? D'abord par la méthode du cinéaste, qui commence par l'immersion dans le milieu qui l'attire (pas plus facile ici que l'était Tijuana pour Carne Viva) et qui se poursuit par l'édification, in situ, du récit, des personnages, des scènes, et des plans, qui tous tirent alors leur fascinante consistance de cette auto-représentation provoquée. Ensuite, le résultat : un film profond, à la dramaturgie impeccable, formidablement (re)joué par ses protagonistes formidablement dirigés, et sollicitant en permanence nos réflexions sur l'humanité autant que sur le cinéma. C'est un film salutaire car dérangeant, aux accents résolument libertaires, loin de toute démagogie et de tout hygiénisme moral. C'est une histoire de passion, un moderne western, une grande réussite.

Philippe Fernandez

 - 

Cinéaste


Fabianny Deschamps

 - 

Cinéaste

 - 

Administratrice


Publié le lundi 11 septembre 2017
Mis à jour le vendredi 13 octobre 2017

Paroles de cinéastes

La BM du Seigneur

Un film de Jean-Charles Hue

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
A PROPOS DU FILM

Recherche