À propos de Banqueroute

Jacques
Kebadian

Cinéaste

J'aime ce film parce qu'il reprend avec humour, éblouissement et grâce poétique une écriture cinématographique là où la Nouvelle Vague l'avait amenée et qui avait été délaissée par la nouvelle génération de cinéastes beaucoup plus attachée à la psychologie et au récit.


_ Antoine Desrosières signe ici son deuxième long métrage où l'émotion, l'invention sont maintenues tout du long par un Noir et Blanc fulgurant avec des cadrages et des rythmes d'une rare beauté - Précision et intelligence du son - Des personnages pétris d'ombre et de luminosité - Toute cette matière visuelle et sonore montée avec une tonique liberté.


_ Cette histoire est racontée par un amoureux du Cinéma avec une hardiesse et une fraîcheur adolescente. On en sort réjouit.

Jacques Kebadian

 - 

Cinéaste


Publié le vendredi 15 septembre 2017
Mis à jour le mardi 14 novembre 2017

Paroles de cinéastes

Banqueroute

Un film de Antoine Desrosières

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
A PROPOS DU FILM

Recherche