Le rire de Mme Lin (Last Laugh)

Un film de Zhang Tao

Le rire de Mme Lin (Last Laugh)

Un film de Zhang Tao

France, Chine, Hong Kong - 2017 - 80 min

Dans un village du Shandong, une vieille paysanne fait une chute. Immédiatement, ses enfants en profitent pour la déclarer inapte et l'inscrivent malgré elle dans un hospice. En attendant qu’une place se libère, la doyenne séjourne chez chacun de ses enfants, alors qu'aucun ne veut la prendre en charge. Elle voyage ainsi de famille en famille, tandis que son état de santé et ses rapports familiaux se dégradent. Un rire désespéré et maladif finit par poindre chez cette vieille femme délaissée.

In the Shandong province, an old farmer woman falls. That is enough for her children to sign her up in a nursing home. Nevertheless, places are rare and the poor ill woman is forced to live at her unwelcoming children’s, waiting for a bed to be freed.


Avec
Yu Fengyuan, Li Fengyun, Chen Shilan, Pan Yun, Ruan Fengming, Zhang Jun, Wei Yongzhi...

EN SALLE

Sorti le 27 décembre 2017

En salle

Extraits de presse

Critique : Le Rire de Madame Lin

Jacques Morice - Télérama
Publié le mercredi 20 décembre 2017

Un jeune réalisateur chinois traite avec subtilité du sort des seniors, avec ce portrait âpre et bouleversant d'une veille femme indésirable. 

...Ce premier long métrage aborde de front un sujet de société brûlant en Chine, mais aussi partout ailleurs : le sort de plus en plus préoccupant des seniors. D'emblée, ce jeune réalisateur sait créer une empathie forte pour cette madame Lin qui parle peu, mais à bon escient. Un personnage rejeté, dont les regards, les silences, les gestes lents nous vont droit au cœur, sans qu'il y ait la moindre trace de chantage à l'émotion. Le film est âpre, sec, tout près du documentaire, servi par des comédiens non professionnels excellents. 

Lire la suite

"Last laugh" : l'ultime bras d'honneur d'une vieille dame contre sa famille

Serge Kaganski - Les Inrocks
Publié le mercredi 20 décembre 2017

Une fable puissante et mystérieuse.

... Historiquement et politiquement, on sait que le rire a toujours été une arme contre toute forme d'autoritarisme, de conformisme ou de fascisme, une affirmation de liberté voire d'anarchisme. C'est la grande force de ce film que de décliner cette essence du rire en mode mineur, intime : l'ultime pied de nez ou bras d'honneur d'une vieille dame contre l'ingratitude de ses proches.

Lire la suite

Critique : Le Rire de Madame Lin

Chris Huby - Ecran Large
Publié le mercredi 20 décembre 2017

Le Rire de madame Lin est d'une facture sobre, les plans sont longs, humbles, et il se dégage régulièrement une petite lumière émotionnelle lorsque les soubresauts de Madame Lin éclatent, dans un rire étouffé, signe d'un désespoir profond et d'une meurtrissure à la hauteur du drame qui se joue dans le plus grand secret du village. Pour un premier film, la réalisation est absolument maitrisée et le propos est d'une limpidité qui ne laissera pas indifférent. 

Lire la suite

Critique : Le Rire de Madame Lin

Nicolas Bardot - Film de Culte
Publié le mercredi 20 décembre 2017

Sidérant de noirceur et d'ironie macabre, ce finale fait passer l'envie de rire, et vaut le détour.

Lire la suite

Critique : Le Rire de Madame Lin

Jean-Baptiste Morain - Les Inrocks
Publié le mercredi 20 décembre 2017

Quand le rire convulsif d'une dame âgée déstabilise sa descendance qui aimerait bien la placer dans un hospice. Une Fable féroce. 

... Le Rire de Madame Lin est un cri social, une gifle à l'indifférence et à la cruauté d'une société cauchemardesque. De madame Lin, on ne saura rien de la jeunesse, du passé, de la vie, de son amour ou non pour ses enfants. Elle est toute dans ce rire qui détruit toute tenue, toute décence, qui rend tout ridicule et vain.

Lire la suite

Le Rire qui tue

Damien Aubel - Transfuge
Publié le jeudi 21 décembre 2017

Le risque aurait été grand, pour Zhang Tao, de donner dans le film à sujet de société, de tourner un simple constat documentaire maquillé en fiction. Mais, et cette fois il faut saluer l'intelligence narrative de Zhang Tao, il troue son récit de suffisamment d'ellipses, lui fait emprunter suffisamment de bifurcations, pour renverser l'aspect programmatique et instiller du romanesque dans le sociologique.

Lire la suite

Les films à voir ou à éviter cette semaine

Le Figaro
Publié le mercredi 27 décembre 2017

Dans le beau premier film de Zhang Tao, ce rire paradoxal, incohérent, devient le son même de l'humanité brisée. Les paysages, les gens (des interprètes non professionnels), sont filmés pour eux-mêmes.

Lire la suite

Critique : Le Rire de madame Lin

Le Journal du Dimanche
Publié le mercredi 27 décembre 2017

Un thème universel traité avec tact dans le contexte d'une Chine rattrapée par l'insécurité économique et un certain désespoir, et où le taux de suicide des personnes âgées est l'un des plus élevés au monde. Un tableau pas franchement gai mais restitué de façon pertinente, sans exclure l'amour ni l'humour au sein d'une famille singulière.

Lire la suite

Critique : Le Rire de madame Lin

Frédéric Théobald - La Vie
Publié le mercredi 27 décembre 2017

Ce personnage de madame Lin évoque l'âne d'Au hasard Balthazar, de Robert Bresson : une figure de la bonté confrontée à la noirceur humaine. La vieille paysanne traverse le film courbée, agitée d'un rire nerveux, comme un ultime mauvais tour d'une enveloppe terrestre usée et qui s'invite dans une scène tragique, un enterrement ou une dispute. « Rire démoniaque », s'emporte l'une de ses belles-filles. Plutôt rire qui dit un monde peu chaleureux, mais que madame Lin accepte avec bon coeur. Un premier film d'une simplicité qui touche à la perfection.

Lire la suite

Madame Lin, la chinoise

Sophie Avon - Sud Ouest
Publié le mercredi 27 décembre 2017

Zhang Tao, dont « Le Rire de Madame Lin » est le premier long-métrage, filme la vieillesse et la solitude en défiant les lois du genre. Loin de tout pathos, regardant son personnage avec une empathie de metteur en scène, il hisse son film jusqu'au métaphysique.

Lire la suite
A télécharger

Recherche