Le rire de Mme Lin (Last Laugh)

Un film de Zhang Tao

Le rire de Mme Lin (Last Laugh)

Un film de Zhang Tao

France, Chine, Hong Kong - 2017 - 80 min

Dans un village du Shandong, une vieille paysanne fait une chute. Immédiatement, ses enfants en profitent pour la déclarer inapte et l'inscrivent malgré elle dans un hospice. En attendant qu’une place se libère, la doyenne séjourne chez chacun de ses enfants, alors qu'aucun ne veut la prendre en charge. Elle voyage ainsi de famille en famille, tandis que son état de santé et ses rapports familiaux se dégradent. Un rire désespéré et maladif finit par poindre chez cette vieille femme délaissée.

In the Shandong province, an old farmer woman falls. That is enough for her children to sign her up in a nursing home. Nevertheless, places are rare and the poor ill woman is forced to live at her unwelcoming children’s, waiting for a bed to be freed.


Avec
Yu Fengyuan, Li Fengyun, Chen Shilan, Pan Yun, Ruan Fengming, Zhang Jun, Wei Yongzhi...

EN SALLE

Sorti le 27 décembre 2017

En salle

Extraits de presse

Madame Lin, la chinoise

Sophie Avon - Sud Ouest
Publié le mercredi 27 décembre 2017

Zhang Tao, dont « Le Rire de Madame Lin » est le premier long-métrage, filme la vieillesse et la solitude en défiant les lois du genre. Loin de tout pathos, regardant son personnage avec une empathie de metteur en scène, il hisse son film jusqu'au métaphysique.

Lire la suite

Nova aime Le Rire de Madame Lin

Alex Masson - Radio Nova
Publié le mercredi 27 décembre 2017

C'est indiqué dans le titre, Madame Lin se marre. Le film aussi, mais d'un humour grinçant, quand rien ne dit si l'hilarité de la vieille dame est due à la triste absurdité de sa situation ou par sénilité. À moins que ce ne soit un pied de nez à ses enfants, parce qu'elle sait, elle qu'à son âge, elle sera bientôt libérée de cette vie qui n'en est pas une. 

...Sous ses airs de chronique rigoureuse d'un quotidien, Le rire de Madame Lin, s'amuse de cette ironie. Pour éviter de pleurer devant le sort d'une plèbe chinoise face au libéralisme actuel ?

Lire la suite

Critique : Le Rire de madame Lin

Chacun cherche son film
Publié le mercredi 27 décembre 2017

... Tout se passe comme si, à l'approche de la mort, la grand-mère regardait le monde du point de vue de l'éternité, et que même les plus grandes peines humaines lui apparaissaient soudainement dérisoires. Ce qui aurait pu être une chronique sociale amère se transforme alors en lumineuse fable bouddhiste. Une curiosité enthousiasmante !

Lire la suite

Critique : Le Rire de madame Lin

Roland Hélié - Les Fiches du Cinéma
Publié le mercredi 27 décembre 2017

... Ce qui produit un petit théâtre sociologique de la cruauté qui, à travers les étranges éclats de rire de Madame Lin, ricanements, quintes ou sanglots - le symptôme d'une maladie réelle semble-t-il, dite "maladie du rire" -, mue à son tour en une poignante farce philosophique et subversive. Tout cela fait indiscutablement de Zhang Tao un cinéaste à suivre.

Lire la suite

Critique : Le Rire de madame Lin

Annabel Fuder - Je me fais mon cinéma
Publié le mercredi 27 décembre 2017

...A travers le portrait singulier du personnage de Madame Lin, Zhang Tao observe la cruauté universelle de la fin de vie, et l'isolement des personnes âgées. En ce sens, l'humeur dont il est question n'a évidemment rien de risible. Surtout qu'à cette situation gênante, le cynisme se substitue au chagrin.

Lire la suite

Zhang Tao: « Je veux faire un cinéma qui saisit la vie >

Dominique Widemann - L'Humanité
Publié le mercredi 27 décembre 2017

Entretien avec Zhang Tao par Dominique Widemann 

Le Rire de madame Lin. Le réalisateur chinois donne un premier long métrage très remarqué lors de sa présentation dans la sélection cannoise de l'Acid. Rencontre à Paris entre deux long-courriers.


Lire l'entretien

Lire la suite

Critique : Le Rire de madame Lin

Le Canard enchainé
Publié le mercredi 27 décembre 2017

Maupassant en Chine ? Ce remarquable premier film de Zhang Tao lui a été inspiré, au départ, par le suicide de sa grand mère, a 96 ans, et plus largement par le fléau social de la mort volontaire chez les seniors chinois, broyés par le choc des systèmes. Joué par des paysans du cru, le scénario s'élève cependant au thème universel de l'ingratitude des enfants. Le grand Wong Kar-Wai voit dans le film la « grandeur d'une mère chinoise dont la force mérite le plus profond respect »

Lire la suite

Le Rire de Madame Lin - la critique du film

Gérard Crespo - Àvoir Àlire
Publié le lundi 08 janvier 2018

... Ces propos confiés dans les notes d'intention éclairent sa démarche, qui n'est pas sans évoquer l'ascèse d'un Bresson, même si le cinéaste revendique l'influence des opéras populaires qui incarnent l'essence de la culture rurale, véhiculant les idéaux de bonté et fidélité. En même temps, le film fait écho à ces œuvres qui ont abordé avec tact le thème de la vieillesse, de Place aux jeunes de Leo McCarey à La Ballade de Narayama de Shôhei Imamura, en passant par La Vieille dame indigne de René Allio. Et l'on pourra aussi déceler des ressemblances entre Madame Lin et deux autres personnages de vieilles femmes qui ont marqué le cinéma en 2017 : Mama Coco dans le dernier Disney Pixar, et Mme Claudine dans le documentaire Sans adieu de Christophe Agou. Co-production franco-chinoise soutenue par l'ACID, Le Rire de Madame Lin est une œuvre aboutie qui mérite de rencontrer un public.

Lire la suite
A télécharger

Recherche