Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête

Un film de Ilan Klipper

Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête

Un film de Ilan Klipper

France - 2017 - 77 min

Bruno a publié un fougueux premier roman en 1996. La presse titrait : « Il y a un avant et un après Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête ». Vingt ans plus tard, Bruno a 50 ans. Il est célibataire, il n’a pas d’enfants, et vit en colocation avec une jeune Femen. Il se lève à 14h et passe la plupart de ses journées en caleçon à la recherche de l’inspiration. Pour lui tout va bien, mais ses proches s’inquiètent.


1996, Bruno publishes his first novel. He is critically acclaimed and is seen as the french John Fante. Twenty years later, Bruno is soon 50 and has not published anything since. He is single, has no children and lives with a young Femen as a roommate. For him, all goes well but his loved ones are worried and decide to take action.

Avec
Laurent Poitrenaux, Camille Chamoux, Marilyne Canto, Alma Jodorowsky, Michèle Moretti, François Chattot, Frank Williams...

EN SALLE

Sorti le 23 mai 2018

En salle

Extraits de presse

"Le ciel étoilé au-dessus de ma tête" : un premier film d'une grande drôlerie

Jacky Goldberg - Les Inrocks
Publié le jeudi 25 mai 2017

Jeune cinéaste passé par le documentaire, Ilan Klipper fait voler le réel en éclat en plongeant dans le cerveau et l'appartement d'un écrivain au bord de la folie. Une comédie loufoque et enlevée montrée à l'ACID.

... En effet, peu à peu, on ne sait plus très bien ce qui retourne du présent, du passé, du futur, du réel, de la fiction… Ce schème vieux comme le monde (et comme la folie, et comme l'art), Klipper se l'approprie brillamment grâce à une écriture comique enlevée, et à son sens de la morale, faisant écho à la fameuse citation de Kant, qui lui a inspiré son titre : ”deux choses remplissent le coeur de crainte et d'admiration, le ciel étoilé au-dessus de moi, et la loi morale en moi”.

Lire la suite

"Le ciel étoilé au-dessus de ma tête" - Rencontre avec Klipper et Poitrenaux

Arte France
Publié le jeudi 25 mai 2017

Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête, film excité, résonne comme une bénédiction, une bonne augure au-dessus du corps agité de Bruno le héros, écrivain flottant joué par l'exalté Laurent Poitrenaux. Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête est aussi une fantasmagorie éperdue née de l'imagination du cinéaste Ilan Klipper où même les tiques sont des animaux héroïques ! Imprévisible et inattendu.

Lire la suite

Ma névrose, vingt ans après et quelques refoulés en plus

Dominique Widemann - L'Humanité
Publié le vendredi 26 mai 2017

...  Entre détournements des codes du vaudeville, du règlement de comptes familial et de la télé-réalité qui considère le spleen comme une marque d'aspirateur, Ilan Klipper avance en terrain familier... et c'est le docteur Freud qui pourra se payer une bonne tranche de carpe farcie, de là où il est. 

Lire la suite

Vu à Cannes 2017 : Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête d’Ilan Klipper (ACID)

Timé Zoppé - Trois Couleurs
Publié le lundi 29 mai 2017

Le Français Ilan Klipper, dont on aimait déjà les docus inspirés (Flics et Commissariat, coréalisés avec Virgil Vernier, et Saint Anne. Hôpital psychiatrique en solo) livre un premier long de fiction à double tranchant sur un écrivain excentrique et parano que ses proches tentent de faire interner.

... Klipper opère parfaitement la bascule entre une première partie légère et une deuxième sombre et claustro, usant d'effets d'annonce (la psychiatre avertit les proches à l'avance des réactions qu'il pourrait avoir) et d'un montage fragmenté, répétitif, qui nous immerge dans le cerveau de Bruno en roue libre.

Lire la suite

"LE CIEL ÉTOILÉ AU-DESSUS DE MA TÊTE" : Comédie borderline

BIBA
Publié le mercredi 23 mai 2018

Un huis clos drôle et barré tendance parano, qui n'oublie jamais que l'amour est la plus belle des folies.

Lire la suite

Critique de "Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête"

Philippe Niel - Positif
Publié le mardi 01 mai 2018

Cette tragicomédie a quelque chose de commun avec la "fantaisie dramatique" de Renoir, La Règle du jeu (...) brillante et synthétique mise en scène (...)

Lire la suite

Cannes 2017 : « Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête », rencontre en slip entre Allen, Gogol et Feydeau

Jacques Mandelbaum - Le Monde
Publié le dimanche 21 mai 2017

Ilan Klipper explose les codes du vaudeville autour d'une famille juive dysfonctionnelle.

Coincé entre The Meyerowitz Stories, de Noah Baumbach (en compétition), et Otez-moi d'un doute, de Carine Tardieu (à la Quinzaine des réalisateurs), Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête, dégoté à l'ACID, est clairement le plus explosif et barré des trois, le plus concis aussi, élégante attention qui nous rappelle que le sujet est déjà parfaitement documenté (relire tout Philip Roth, revoir tout Woody Allen).

L'auteur, Ilan Klipper, semble connaître son sujet sur le bout des doigts, et s'est notamment signalé, avant ce premier long-métrage, par une collaboration fructueuse, néanmoins confidentielle, avec Virgil Vernier, dans des documentaires aussi réussis que Commissariat (2009) ou Pandore (2010).

Lire la suite

[INTERVIEW] ILAN KLIPPER (LE CIEL ÉTOILÉ AU-DESSUS DE MA TÊTE)

Pierre Siclier - Le Blog du cinéma
Publié le vendredi 25 mai 2018

Avec Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête, Ilan Klipper réalise un huis clos tragicomique, où Bruno, un romancier reclus à son domicile, voit son quotidien bousculé par l'intervention de sa famille inquiète. Passant de la réalité au fantasme et l'imaginaire, le film multiplie les possibilités d'interprétations, entre drame familial et rencontre amoureuse. Le réalisateur, venu présenter son film à l'ACID de Cannes, le décrypte avec nous.

Lire la suite

Critique de "Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête"

Anouk Féral - Première
Publié le mardi 01 mai 2018

Avec ce huis clos tourné en douze jours, Ilan Klipper démontre que les vrais cinéastes peuvent frapper fort grâce à leur seul imaginaire (...) Magistral dans chaque plan (...)

Lire la suite

Dans le dressing de... Alma Jodorowsky

Studio Magazine
Publié le mardi 05 juin 2018

Une comédie explosive et déjantée, signée Ilan Klipper, dans laquelle Alma Jodorowsky incarne à la perfection une Femen qui vit en colocation avec un écrivain sur le retour (...)

Lire la suite
A télécharger
A télécharger

Recherche