Le réel existe, c’est le film

Claudine
Bories

Cinéaste

Patrice
Chagnard

Cinéaste

Le documentaire était là dès l'origine du cinéma. En France, il apparaît en 1 895 avec l'invention du Cinématographe des frères Lumière, quelques années après le théâtre optique d'Emile Reynaud (inventeur du dessin animé), avant les premières fictions filmées de Méliès puis d'Alice Guy. La société des Lumière père et ils était une florissante entreprise capitaliste. Ce sont donc des industriels qui ont eu l'idée de faire du réel un spectacle, et non des bricoleurs ou des illusionnistes comme Reynaud et Méliès.

Le premier plan séquence de l'histoire du cinéma français est documentaire. Produit par les frères Lumière, il représente la sortie des ouvriers de leur propre usine. Des ouvriers qui étaient surtout des ouvrières, moins coûteuses et plus facilement exploitables. La logique du pro t trouvait là une sorte d'apothéose: non seulement le travail de ces ouvrières enrichissait les Lumière, mais leur image aussi leur profitait. Pour réaliser la version la plus connue de ce film, qui est en fait la troisième, les frères Lumière ont fait revenir leurs ouvrier(e)s le dimanche après la messe. C'est pourquoi dans cette version la plupart d'entre eux (elles) ne sont pas en tenue de travail : cette sortie d'usine était en fait une reconstitution. Dès sa naissance, le cinéma documentaire entretenait donc une relation ambivalente et quelque peu tordue avec la réalité.


LIRE LE TEXTE INTÉGRAL

Claudine Bories

 - 

Cinéaste


Patrice Chagnard

 - 

Cinéaste


Publié le mercredi 24 janvier 2018
Mis à jour le mercredi 24 janvier 2018

Article
A télécharger

Recherche