À propos de Psiconautas

Diego
Governatori

Cinéaste

Sur une île dévastée, deux adolescents cherchent l'issue, la lumière, la liberté, tout ce qui pourrait les affranchir du mal-être qui les hante.

Sur une île dévastée, deux adolescents cherchent l'issue, la lumière, la liberté, tout ce qui pourrait les affranchir du mal-être qui les hante. Pour cela, Birdboy et Dinky doivent s'abstraire de leur réalité en poursuivant le rêve chimérique d'un voyage sans retour. Mais leur île est une ogresse qui dévore ses petits, et l'appel du large va vite se retourner contre eux. Leur salut ressemble alors à une boule de feu tournoyant dans le ciel, et leurs espoirs à des orbites vidées de leur sang. D'une rougeoyante intensité, Psiconautas dépeint une société où ne subsistent plus que les spectres du monde d'antan, véritables rebuts grouillant dans les gravas d'une humanité disparue, bestiaire effrayant dont on ne saura jamais s'il est une excroissance psychique ou bien la résultante d'un monde qui a périclité. Éclaté en un réseau de lianes narratives, le récit explore un monde rongé de l'intérieur. Explosions d'images et de visions, le dessin tremble, caresse, déchire la page. Ce n'est pas un film d'animation, c'est un film d'animaux-sang. Mais de cette coulée de lave naissent aussi des élans satiriques, et la drôlerie soudaine est une secousse électrique : l'humour noir nous fait soudain rire jaune. Film hallucinatoire aux confins de la conscience, il décharne la splendeur enfantine de ses airs insouciants, sculptant au vitriol une poétique du chaos. Psiconautas effraie autant qu'il fascine, en extrayant du plus profond de l'âme les monstres de nos cauchemars d'enfant.

Diego Governatori

 - 

Cinéaste

 - 

Secrétaire


Publié le vendredi 13 octobre 2017

Paroles de cinéastes

Psiconautas

Un film de Alberto Vázquez
A PROPOS DU FILM

Recherche

Gestion des cookies

En poursuivant sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies, qui servent à vous proposer une meilleure expérience de navigation (vidéos, photos, cartes interactives).

Tout refuser