We Can Work it Out


Cinéastes et équipe de l'ACID

C'est avec une immense tristesse que nous vous annoncions hier l'annulation de l'édition 2020 de l'ACID Cannes. Tous les films qui nous ont été proposés continuent d'être visionnés par les treize cinéastes programmateurs et au fil des jours, s'adaptant aux évolutions et aux annonces sanitaires, nous pensons ce que pourra être une autre façon cette année de labelliser, promouvoir, soutenir les films sur lesquels les cinéastes ont des coups de cœur.


Mais l'ACID n'est pas que Cannes.


Nous travaillons aussi tout au long de l'année pour programmer et accompagner le cinéma indépendant aux quatre coins de France et à l'international lors de rencontres avec les cinéastes et équipes de films.


Quand les salles de cinéma rouvriront, nous aurons ainsi le plaisir d'accompagner les sorties des très beaux EVA EN AOÛT de Jonás Trueba, 143, RUE DU DESERT d'Hassen Ferhani, MAUDIT ! d'Emmanuel Parraud, TAKE ME SOMEWHERE NICE d'Ena Sendijarević.


Mais aussi les films dont l'élan a soudainement été brisé par la fermeture des salles : KONGO de Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav, DES HOMMES d'Alice Odiot et Jean-Robert Viallet, et SI C'ETAIT DE L'AMOUR de Patric Chiha, dans un marché que nous espérons régulé au moins de manière exceptionnelle.


Aux côtés de tous nos partenaires, nous reprendrons également nos actions d'éducation populaire, que ce soit via l'organisation de rencontres scolaires, l'ACID POP ou l'animation de nos réseaux de spectateurs et jeunes ambassadeurs.


En attendant de vous retrouver et vous embrasser de près,



Cinéastes et équipe de l'ACID


Publié le jeudi 16 avril 2020
Mis à jour le mardi 21 avril 2020

Édito

Recherche