Aurelia Barbet

Cinéaste

Aurélia Barbet vit et travaille à Marseille. Après des études d’histoire très ancienne, elle rate brillament le concours d’entrée à la Femis. Elle fonde alors sans vergogne un groupe de « cinéastes Antibois ». Ensemble, ils feront une dizaine de courts métrages. 

Son arrivée à Marseille en 2004 correspond à une filmographie plus intime. Elle réalise Hôtel Plasky, Cette femme a laquelle je pense et Holiday en 2005. 

Elle consacre les 7 années qui suivent à l’écriture, à l’écriture et à la réécriture de son long métrage PASSER L’HIVER, qui sortira en salles en 2014 et qui fera quelques entrées gràce à des gens qui pour certains ne font partis ni de sa famille, ni de ses amis. Entre temps, elle fait un détour par le documentaire, tournant Des Cabanes en l’air, Ceux qui restent et Epopée.

Elle écrit actuellement son deuxième long métrage DANSE PIED TENDRE ! avec Alexis Galmot et tourne un film documentaire, Marseille est une femme, est une femme, est une femme. Elle envisage très sérieusement d’écrire et de réaliser une comédie avant de devenir ébéniste. Car, même en se répétant comme un mantra la phrase d’Orson Welles : Quiconque exerce ce métier stupide mérite ce qui lui arrive, certains matins, elle voudrait être ébéniste. A ce jour, elle est toujours cinéaste.

Biographie

CETTE FEMME À LAQUELLE JE PENSE - CM
HOLLYDAY - CM
HOTEL PLASK - CM
PASSER L’HIVER - LM - Fiction
EPOPÉE - LM - Documentaire


Filmographie

Recherche