Bojena Horackova

Cinéaste

Née en Bulgarie, Bojena Horackova a vécu en Tchécoslovaquie avant de s’installer à Paris. Son premier long-métrage, Mirek n’est pas parti (1996), portait sur un groupe de Tchèques vivant dans la capitale française. Après Fermeture définitive du kolkhoze, documentaire réalisé en 2000 grâce à une bourse Villa Médicis Hors les Murs en Bulgarie, son deuxième long-métrage, À l’Est de moi (2009), retrace le voyage d’une femme à travers l’ex-URSS, dont elle tire également un essai radiophonique, À Moscou… à Moscou… diffusé par France Culture. Son dernier documentaire Fukushima no ato (2017) suit pendant deux jours Atsunobu Katagiri, maitre Ikebana, dans le cercle interdit autour de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Walden est son troisième long-métrage de fiction.

On a pu la voir également en tant qu’actrice dans plusieurs films, notamment Mon voyage d’hiver (2003) de Vincent Dieutre, Le vertige des possibles (2014) de Vivianne Perelmuter et Il se passe quelque chose (2018) d'Anne Alix.

Bojena Horackova was born in Bulgaria. She spent her childhood in Czechoslovakia before moving to Paris. Her first feature film, Mirek n’est pas parti (Mirek didn’t leave, 1996) depicted a group of young Czechs living in the French capital. In 2000, she directed a documentary in Bulgaria, Fermeture définitive du kolkhoze (Final closure of the kolkhoz) thanks to a special grant from Villa Médicis Hors les Murs. Her second feature film, À l’Est de moi (East from me, 2009) follows the journey of a woman into former Soviet Union (there is also a radio version from it, “À Moscou, à Moscou” broadcasted by French national radio France Culture). In 2017, she directed another documentary called Fukushima no Ato: she follows the ikebana master Atsunobu Katagiri during two days in the forbidden circle around the Fukushima Daiichi nuclear power plant. Walden is her third feature film.

She is also an actress. She played notably in Mon voyage d’hiver (My winter trip) from Vincent Dieutre (2003), Le vertige des possibles (Possibilities’ vertigo) from Vivianne Perelmuter (2014) and Il se passe quelque chose (Something’s happening) from Anne Alix (2018) .

Biographie
  • 2020 - Walden (LM)
  • 2017 - Fushima no Ato (CM)
  • 2009 - A l'Est de moi (LM)
  • 2003 - Fermeture définitive du kolkhoze (CM)
  • 2001 - Vilnius, loin d'ici (CM)
  • 1996 - Mirek n'est pas parti (LM)
  • 1988 - Le héros du Nouveau Monde (CM)
  • 1986 - Stateles (CM)
  • 1985 - Ana-Luna (CM)
Filmographie

Films soutenus par l'ACID

Mirek n'est pas parti

Un film de Bojena Horackova

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
FILM

Walden

Un film de Bojena Horackova

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
FILM

Autres participations

Il se passe quelque chose

Un film de Anne Alix

Notice: Undefined index: show-sortie in /home/lacid/www.lacid.org/application/front/tpl/bloc/bloc-film.tpl on line 31
FILM

Événements ACID

27-09-2018
festival
Cinéma Le 7ème Art
Saint-Paul-Trois-Châteaux
02-10-2018
rencontre
L'Archipel
Paris
30-09-2020
event acid cannes
Cinéma Le Méliès
Montreuil

Recherche