Still Recording

Un film de Saeed Al Batal et Ghiath Ayoub

Still Recording

Un film de Saeed Al Batal et Ghiath Ayoub

Syrie, France, Allemagne - 2018 - 128 min

En 2011, Saeed la vingtaine, étudiant ingénieur, quitte Damas pour Douma (Ghouta orientale) et participer à la révolution syrienne. Il sera rejoint plus tard par son ami Milad, peintre et sculpteur, alors étudiant aux beaux-arts de Damas.
Dans Douma libérée par les rebelles, l’enthousiasme révolutionnaire gagne la jeunesse, puis c’est la guerre et le siège.
Pendant plus de quatre ans, Saeed et Milad filment un quotidien rythmé par les bombardements, les enfants qui poussent dans les ruines qu’on graffe, les rires, un sniper qui pense à sa maman, la musique, la mort, la folie, la jeunesse, la débrouille, la vie.
Radiographie d’un territoire insoumis, un regard d’une densité exceptionnelle sur la guerre dans un mouvement de cinéma et d’humanité saisissant.

EN SALLE

Sorti le 27 mars 2019

En salle

Extraits de presse

«STILL RECORDING», L’ORDINAIRE DE LA GUERRE

Hala Kodmani - Libération
Publié le mercredi 27 mars 2019

A côté des images tristement banalisées des immeubles en ruines, des morts trop nombreux qu'il faut enterrer dans des fosses communes, des enfants terrifiés qui font trembler la caméra, il y a des moments de fous rires, de chansons, de dessins sur les murs qui restent des maisons détruites. La guerre n'est pas faite que de violences et de drames et tout mérite d'être filmé.

Lire la suite

Critique de Still Recording

Nicolas Rieux - Mondociné
Publié le mercredi 27 mars 2019

Et au gré de ses moments captés et tout au long d'un voyage à la densité impressionnante, Still Recording nous fait vivre non pas un énième documentaire pédagogique sur l'horreur mais une véritable odyssée pleine de vie et d'humanité. Des instants incroyables resteront gravés longtemps. Des instants lumineux qui répondent au tumulte des coups de feu et des explosions. 

Lire la suite

Still Recording

V.O.
Publié le vendredi 05 avril 2019

Still Recording porte un regard d'une densité exceptionnelle sur le conflit en Syrie et pose l'acte de documenter la guerre comme une façon d'en briser l'absurdité. Le tout filmé par des étudiants syriens qui, armés de 450 heures d'images captées à vif, en firent ce documentaire qui ne saurait s'oublier. 

Lire la suite

Relais de guerre

Cyril Béghin - Les Cahiers du Cinéma
Publié le lundi 25 mars 2019

Comment vivre et lutter dans la schizophrénie guerrière ? (…) Enserrant Damas et Douma dans un même labyrinthe tremblant, Still Recording dresse ainsi, en creux, l'image sensible d'un pays qui cherche d'abord à se réconcilier avec lui-même. 

Lire la suite

Still Recording: filmer la guerre et vivre

Michael Naulin - Le Figaro
Publié le mercredi 27 mars 2019

Un documentaire poignant (...) qui donne à voir la guerre à l'état brut. 

Still Recording est aussi une anthologie de portraits. On découvre une jeunesse prisonnière d'un conflit, qui boit, fume, fait la fête et rêve d'une nouvelle Syrie. Des jeunes artistes qui redonnent un peu de vie à coups de pinceaux. 

Lire la suite

Le documentaire "Still Recording" tourné en Syrie prouve l'importance de l'art en temps de guerre

Julien Harel - Huffington Post
Publié le mercredi 27 mars 2019

À plusieurs reprises dans le film, la question de la stabilité de l'image revient. Pas seulement pour des raisons esthétiques, mais aussi comme une assurance, un point fixe au milieu du chaos. 

Lire la suite

Vesoul : Novembre, mois du film documentaire

La presse de Vesoul
Publié le mercredi 06 novembre 2019

“Still recording”, de Saaed Al Batal et Ghiath Ayoub, plonge frontalement dans la vie quotidienne en plein conflit syrien, hélas toujours d'actualité.

Lire la suite

Ce film sur la Syrie était une thérapie

Transfuge
Publié le lundi 25 mars 2019

Un grand film sur la guerre à hauteur d'homme. 

Lire l'interview des réalisateur ici : 

Lire la suite

Critique de Still Recording

Le Canard enchainé
Publié le mercredi 27 mars 2019

Un témoignage bouleversant sur la guerre dans sa quotidienneté.

Lire la suite

Still Recording - La boîte noire du conflit syrien

Jérôme d'Estais - La 7ème Obsession
Publié le mercredi 27 mars 2019

Des images intimes, sociales, psychologiques, violentes de la guerre, qui forment un récit, des hsitoires d'hommes et de femmes, loin de celles tournant en boucle des chaînes d'informations (...) Still Recording ou quand la caméra devient la mémoire de la mort et l'ultime lien avec la vie, quand le ciné-oeil vertovien survit à l'oeil humain.

Lire la suite
A télécharger

Recherche