Still Recording

Un film de Saeed Al Batal et Ghiath Ayoub

Still Recording

Un film de Saeed Al Batal et Ghiath Ayoub

Syrie, France, Allemagne - 2018 - 128 min

En 2011, Saeed la vingtaine, étudiant ingénieur, quitte Damas pour Douma (Ghouta orientale) et participer à la révolution syrienne. Il sera rejoint plus tard par son ami Milad, peintre et sculpteur, alors étudiant aux beaux-arts de Damas.
Dans Douma libérée par les rebelles, l’enthousiasme révolutionnaire gagne la jeunesse, puis c’est la guerre et le siège.
Pendant plus de quatre ans, Saeed et Milad filment un quotidien rythmé par les bombardements, les enfants qui poussent dans les ruines qu’on graffe, les rires, un sniper qui pense à sa maman, la musique, la mort, la folie, la jeunesse, la débrouille, la vie.
Radiographie d’un territoire insoumis, un regard d’une densité exceptionnelle sur la guerre dans un mouvement de cinéma et d’humanité saisissant.

EN SALLE

Sorti le 27 mars 2019

En salle

Extraits de presse

Critique de Still Recording

Cineuropa
Publié le mercredi 30 janvier 2019

Still Recording est autant une ode au travail de ces photographes et vidéastes qu'un document sur les faits. (...) Ce n'est pas de la guerre qu'émergent les moments les plus puissants du film, mais des scènes où l'on voit combien les gens sont capables de survivre dans leur quotidien, comme ces hommes qui utilisent de la nourriture pour bétail pour faire du "paine".

Lire la suite

Critique de Still Recording

Sylvia Revello - Le Temps
Publié le vendredi 15 février 2019

Still Recording propose notamment une plongée dans la Ghouta orientale (en Syrie), aux côtés de deux cameramen qui risquent leur vie pour garder une trace des combats. 

Lire la suite

Critique de Still Recording

Manon Michel - So Film
Publié le lundi 25 mars 2019

Uniquement armés de leurs caméras, les deux réalisateurs syriens Saeed Al Batal et Ghiath Ayoub, épaulés par d'autres opérateurs, ont filmé durant plus de quatre ans le quotidien du conflit, opposant le régime aux rebelles. Un film et un document hors normes. 

Lire l'interview ici des réalisateurs ici :

Lire la suite

Relais de guerre

Cyril Béghin - Les Cahiers du Cinéma
Publié le lundi 25 mars 2019

Comment vivre et lutter dans la schizophrénie guerrière ? (…) Enserrant Damas et Douma dans un même labyrinthe tremblant, Still Recording dresse ainsi, en creux, l'image sensible d'un pays qui cherche d'abord à se réconcilier avec lui-même. 

Lire la suite

Ce film sur la Syrie était une thérapie

Transfuge
Publié le lundi 25 mars 2019

Un grand film sur la guerre à hauteur d'homme. 

Lire l'interview des réalisateur ici : 

Lire la suite

Still Recording au Festival de cinéma 7ème Lune à Rennes.

Fabienne Richard - Ouest France
Publié le lundi 25 mars 2019

Still recording filmé par des jeunes Syriens pris dans la tourmente de la guerre. Un moment fort du festival.

Lire la suite

Critique de Still Recording

Les Fiches du Cinéma
Publié le mercredi 27 mars 2019

Un documentaire brut, captivant, qui interroge la puissance et la fonction même de l'image.

Lire la suite

Critique de Still Recording

François Forestier - L'Obs
Publié le mercredi 27 mars 2019

Un document d'une force incroyable, d'un courage fou. (...) Le cinéma, c'est avant tout un point de vue. Ici, il n'est pas défini. C'est d'autant plus passionnant et surprenant.

Lire la suite

Les damnés de la Ghouta

Benjamin Barthes - Le Monde
Publié le lundi 25 mars 2019

Oublié du reste du monde, ce territoire de la banlieue est de Damas et son million d'habitants résistent depuis trois ans au siège de l'armée syrienne. Dans cette république autogérée, enfouie sous les bombes, la vie s'est organisée. 

Lire l'interview de Saeed Al-Batal ici :

Lire la suite

Critique de Still Recording

Marilou Duponchel - Les Inrocks
Publié le lundi 25 mars 2019

Ce documentaire poignant, réalisé en temps de guerre par deux cinéastes, s'offre comme le bouleversant portrait d'une jeunesse syrienne.

C'est aussi parce qu'on le sait si près de la mort, si fragile […] et robuste à la fois, que Still Recording est si précieux, presque fou, comme l'est ce joggeur croisé au hasard des ruines de la ville, qui continue à courir sous les bombes et les tirs.

Lire la suite
A télécharger

Recherche