Outside the wall - News #10

Le 21 mai 2020


Comme nous ne sommes qu'à moitié déconfiné-e-s et tant que nos chères salles obscures demeureront closes, nous continuerons de partager avec vous des idées de films à voir depuis chez vous, des textes de cinéastes, des idées de musiques pour accompagner vos journées... bref, afin de faire vivre le cinéma que nous défendons.

Cette semaine, focus sur l'école puisque certains en ont déjà repris le chemin – tandis que d'autres ne la retrouveront qu'en septembre, ou que les lycéen-n-e-s découvrent leurs résultats sur Parcoursup.

Et si ce n'est pas encore fait, vous pouvez nous suivre sur Facebook, Instagram, Twitter !


Les cinéastes et l'équipe de l'ACID


PROPOSITIONS VOD POUR ÉCOLIERS

RÉCRÉATIONS de Claire Simon


Il existe une sorte de pays, très petit, si petit qu'il ressemble un peu à une scène de théâtre. Il est habité deux ou trois fois par jour par son peuple. Les habitants sont petits de taille. S'ils vivent selon des lois, en tout cas, ils n'arrêtent pas de les remettre en cause, et de se battre violemment à ce propos. Ce pays s'appelle "La Cour" et son peuple "Les Enfants". Lorsque "Les Enfants" vont dans "La Cour" ils découvrent, éprouvent la "force des sentiments ou la servitude humaine", on appelle cela, la récréation.


Soutenu par l'ACID à sa sortie en 1998 - A voir en VOD sur Tënk


SWAGGER de Olivier Babinet


Teen-movie documentaire, Swagger nous transporte dans la tête de onze adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au cœur des cités les plus défavorisées de France. Malgré les difficultés de leur vie, les gosses d'Aulnay et de Sevran ont des rêves et de l'ambition. Et ça, personne ne leur enlèvera.


Programmé à l'ACID Cannes 2016 - Toutes les options VOD


UN PEU DE LECTURE...

« Si le farsi est l'une des plus belles langues du monde à parler et à écouter, elle est également l'une des plus belles à filmer. Maryam Goormaghtigh nous entraîne dans une errance hédoniste sur les routes de France à travers les yeux de trois Iraniens, qu'elle filme avec une grande tendresse et une intimité impressionnante. »

« Des siestes, des repas et des bons mots : on se régale, on discute avec sagesse de photographie, de musique, ou d'interprétation des rêves... et surtout de nanas et de drague. La virilité de ces personnages d'ordinaire exploités dans les buddy movies en prend un coup, puisque c'est bien la féminité rafraîchissante de ces hommes qui se révèle peu à peu ici.

Derrière cette virée débonnaire scintille, en creux, le sombre éclat de l'âme en exil. L'appel de l'enfance, de sa terre, de sa musique, de sa poésie, de sa langue. La réalisatrice parvient, sans dogmatisme, à construire un aller-retour incessant et fécond entre deux mondes que beaucoup de clichés opposent : la France et l'Iran. On a ainsi parfois l'impression de faire du tourisme en Iran, alors qu'on est au milieu de la France profonde. Les paysages français deviennent une extension du geist iranien, avec une finesse, une simplicité, un humour qui affleurent sans recherche d'effets, sans volontarisme narratif ou esthétique.

Une image splendide et surtout une très belle bande son servent à merveille ce film qui fleure bon la liberté dans un écrin très oriental : anodin en façade, riche à l'intérieur. »


Les cinéastes Ioanis Nuguet & Wissam Charaf à propos de AVANT LA FIN DE L'ÉTÉ de Maryam Goormaghtigh


...ET DE LA MUSIQUE

Gianni Morandi - "Fatti mandare dalla mamma"
Morceau entendu dans CASA NOSTRA de Nathan Nocholovitch


À 101km

(images tirées de ROBERT MITCHUM EST MORT de Olivier Babinet - Soutenu en 2011)


> Contenu à retrouver également sur les sites de nos partenaries Mediapart et Télérama <


Si vous n'êtes pas encore abonné(e) à nos newsletters ; écrivez-nous à mediation@lacid.org et communication@lacid.org pour les recevoir.

Publié le lundi 25 mai 2020
Mis à jour le vendredi 06 novembre 2020

Article

Recherche