Si c'était de l'amour

Un film de Patric Chiha

Si c'était de l'amour

Un film de Patric Chiha

France - 2019 - 82 min

Ils sont quinze jeunes danseurs, d’origines et d’horizons divers. Ils sont en tournée pour danser Crowd, une pièce de Gisèle Vienne sur les raves des années 90. En les suivant de théâtre en théâtre, Si c’était de l’amour documente leur travail et leurs étranges et intimes relations. Car les frontières se troublent. La scène a l’air de contaminer la vie – à moins que ce ne soit l’inverse. De documentaire sur la danse, le film se fait alors voyage troublant à travers nos nuits, nos fêtes, nos amours.

Avec
Philip Berlin, Marine Chesnais, Kerstin Daley-Baradel, Sylvain Decloitre, Sophie Demeyer, Vincent Dupuy, Massimo Fusco, Nuria Guiu Sagarra, Rehin Hollant, Georges Labbat, Oskar Landström, Theo Livesey, Louise Perming, Katia Petrowick, Anja Röttgerkamp, Jonathan Schatz, Gisèle Vienne, Henrietta Wallberg, Tyra Wigg

EN SALLE

Sorti le 04 mars 2020

En salle

Extraits de presse

L'unique voyage

Florence Maillard - Les Cahiers du Cinéma
Publié le mardi 10 mars 2020

Patric Chiha (...) fabrique de l'illusion autant que lieu de métamorphoses, entrelacs de réalités.


La danse a rarement été aussi bien filmée, aussi, car tout en découpant droit vers une émotion presque tangible, le film respire de toutes parts...
Lire la suite

Patric Chiha, un cinéma du désir

Louise Malherbe - Manifesto
Publié le mercredi 11 mars 2020

Voyage hypnotique dont les générations de fêtards reconnaitront les codes, ce film hybride nous interroge : comment percevoir le temps pendant qu'on s'aime ?


Lire l'entretien ici :

Lire la suite

Le théâtre des étreintes et de la création

Mathieu Macheret - Le Monde
Publié le mardi 03 mars 2020

Si c'était de l'amour dépasse largement son statut de making-of, tant il ne considère pas Crowd de l'extérieur, mais bien de l'intérieur. Faisant fi du quatrième mur, Patric Chiha ne filme pas seulement un spectacle, mais une situation à part entière, comme les êtres qui l'inventent. Par le cadre, il compose des bouquets de corps en fusion d'une splendeur éblouissante. Parfois, il isole une situation, saisit un baiser, des caresses ou des frictions naissantes, des affrontements ou des étreintes. Ce qui intéresse ici le cinéma, c'est ce qui remue et transite entre les corps : des énergies, des affects, des tensions, des attractions. Ou, pour reprendre le titre, de l'amour.

Lire la suite

Critique de Si c'était de l'amour - Toute la Culture

Toute la culture
Publié le lundi 16 mars 2020

Un grand film sur la danse et ses transports.

Lire la suite

5 documentaires sur la danse

Brigitte Baronnet - Allociné
Publié le lundi 16 mars 2020

Un film hybride, à la croisée de la fiction, du documentaire et de la performance, à la fois fascinant et hypnotique. (...) Si c'était de l'amour nous happe aussi par son propos.

Lire la suite

Pourquoi « Si c’était de l’amour » est un grand film sur la danse techno et la puissance du club

Trax
Publié le mercredi 04 mars 2020

Le documentariste (...), trouve la distance juste pour capter, sur le vif, des discussions entre danseurs et danseuses qui relèvent de l'intime, en dépit de la présence de la caméra.


Un petit miracle.

Lire la suite

« Si c’était de l’amour », de Patric Chiha : Danse avec la mélancolie

Jérôme Provençal - Politis
Publié le jeudi 05 mars 2020

Avec Si c'était de l'amour, le cinéaste autrichien Patric Chiha livre une captivante approche de Crowd, superbe pièce de la chorégraphe française Gisèle Vienne.

Lire la suite

Critique de Si c'était de l'amour - La Septième Obsession

Jérôme d'Estais - La 7ème Obsession
Publié le mercredi 11 mars 2020

La caméra de Chiha, grand cinéaste du trompe-l'œil, épouse à merveille les corps et les roubles, le rythme saccadé de la transe, documentant la minutie du travail, tout en doublant la construction et le rythme hallucinogène de ces images-mouvements, à la fois photographies et tableaux.


Lire la suite

Critique de Si c'était de l'amour - So Film

Raphaël Clairefond - So Film
Publié le mercredi 11 mars 2020

Patric Chiha filme à la perfection cette troupe de danseurs. Au point de sortir de la salle avec une seule envie : voir le spectacle Crowd, son atmosphère à la fois brûlante et glacée, ses déhanchés saccadés et lascifs...

Lire la suite

Si c'était de l'amour, filmer la danse, danser l'amour

Gaëlle Magnien - Brain Magazine
Publié le mercredi 11 mars 2020

Entretien avec la chorégraphe et le cinéaste sur un documentaire qui n'est pas un film de danse, mais une définition des relations humaines, dans le décor boueux et épileptique des raves des années 90.


Lire la suite de l'entretien ici :

Lire la suite
A télécharger

Recherche