La diversité des films proposés est toujours le reflet de nos différences.

Dominique
Boccarossa

Cinéaste

Cette année, les cinéastes qui ont participé au choix de la programmation cannoise étaient nombreux. Du film court au long, de la fiction à l'essai en passant par le documentaire, les regards et les pensées s'affrontent sans jamais perdre le fondement de leur existence. Quel que soit le support, l'écriture ou le procédé filmique utilisé, les films choisis exposent nos fragiles libertés. Tous revendiquent un profond désir d'indépendance, une place également pour l'humain dans un monde où pensée et spiritualité sont trop souvent des activités vénales. Notre société oublie ce pour quoi elle existe : servir les hommes et non les asservir. Le cinéma aussi, souvent. Les films présentés par l'ACID sont peut-être et toujours les débuts difficiles d'une émancipation…

Dominique Boccarossa

 - 

Cinéaste


Publié le jeudi 09 novembre 2017
Mis à jour le jeudi 09 novembre 2017

Edito Cannes

Recherche